Lundi , 15 juillet 2019

Actualité

Alors signé ou pas signé le décret portant convocation des électeurs?

Alors que Mohamed Tlili Mansri, membre de l’Isie a déclaré que le président de la République Béji Caid Essebsi a signé, jeudi 04 juillet, le décret portant convocation des électeurs pour le scrutin législatif affirment les uns, son successeur à la tête de l’Instance Nabil Baffoun a démenti l’information. Ce …

Une embarcation transportant plus de 70 migrants sombre au large de Zarzis

Celle-ci a quitté Zouara en Libye prenant la direction de l’Europe, avant de sombrer au large des côtes tunisiennes. Une embarcation transportant près de 80 migrants, la plupart d’Afrique subsaharienne a fait naufrage, mercredi, au large de Zarzis, a indiqué le Croissant rouge tunisien à l’agence Reuters. Le bateau, qui …

Tunisie : Des dizaines de milliers de caméras de surveillance installées au niveau des intersections

Le ministre des Technologies de l’information et de l’économie numérique, Anouar Maarouf a fait savoir que des dizaines de milliers de caméras de surveillance seront mises en place au niveau des intersections, dans plusieurs villes. Ce nouveau système de sécurité entrera bientôt en service grâce aux efforts du ministère de l’Intérieur. Ces …

Le dilemme tunisien face au syndrome libyen !

Les dirigeants tunisiens ont rarement cherché l’occasion de parler de ce qui se passe chez leur voisin. Et s’ils se sentent contraints de le faire, ils le font avec beaucoup de scrupules et autant de parcimonie. Pourtant, une partie de leurs vicissitudes, et non des moindres, vient du Sud-est, avec …

Mohamed Ennaceur annonce une commission parlementaire sur le jeudi noir

“Notre expérience démocratique est aujourd’hui menacée et le peuple tunisien en est conscient”. Le président de l’Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur a annoncé, mardi, en prélude de la plénière, la création d’une commission parlementaire à la suite des évènements survenus jeudi et notamment la possibilité qu’un coup d’État …

Des amendements du Code électoral aux conséquences incalculables !

Des partis de gouvernement affolés devant la montée des candidats néo-populistes, des amendements au Code électoral qui risquent de faire sombrer le pays dans une grave crise institutionnelle, une classe politique de plus en plus désavouée, un climat de confiance délétère…, et des voix appelant au report de la date …