Mercredi , 21 février 2024

Archives du blog

M.N.Gharsalli: je suis indépendant

 

Le ministre  de l’intérieur désigné au gouvernement Essid, Mohamed Najem Gharsalli, accusé d’avoir de relations privilégiées avec le mouvement Ennahdha,  a affirmé hier dans une déclaration accordé à la chaine El Wataniya qu’il est totalement indépendant en tant que magistrat.

 

Il a ajouté qu’étant gouverneur il a du être en contact avec plusieurs partis, associations et organisation de la société civile soulignant qu’il a toujours été neutre et objectif.

Kamel Jendoubi, ministre chargé des relations entre les institutions constitutionnelles et la société civile

 

Kamel Jendoubi, ministre chargé des relations entre les institutions constitutionnelles et la société civile au gouvernement Essid, est né le 8 août 1952 à Tunis. Il est  titulaire d’un diplôme de l’IAE de Paris et d’un diplôme d'études approfondies de l’Université Panthéon-Assas.

 

Jendoubi a été membre et président de plusieurs associations de défense des droits de l’homme et président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections chargée de l’organisation de l’élection d’une assemblée constituante.

Nouveau gouvernement: Les cinq priorités de Habib Essid

 

L’annonce de la composition du gouvernement Habib Essid a été laborieuse. En amont, des centaines de prises de contacts et de réunions ont eu lieu. Soit des réunions entre le nouveau chef du gouvernement et des représentants de partis, d’organisations professionnelles, d’associations et des figures de la place politique. «Nous avons eu au moins deux tours de négociations avec tous les partis politiques, qu’ils soient ou non représentés au Parlement», reconnaît Habib Essid.

Vote de confiance : Les députés désignés ministres sont en droit de voter

 

« En effet, la Constitution interdit de cumuler les fonctions de membre du gouvernement avec celles de député de l’Assemblée des représentants du peuple »,  a indiqué lundi à Jawhara Fm Salsabil Klibi, professeur de droit constitutionnel.

 

« Toutefois, les députés proposés dans le gouvernement sont en droit de voter lors de la séance plénière consacrée au vote de confiance du cabinet d'Essid puisqu'ils ne seront ministres qu'après approbation de l'ARP et ils devront, par la suite, démissionner de l'Assemblée », a-t-elle expliqué.

Med Ennaceur revient sur les réactions autour du nouveau gouvernement

 

Med Ennaceur, président de l'ARP a considéré que les positions des partis politiques du gouvernement de Habib Essid sont des réactions préliminaires.

 

Il a déclaré à Shems Fm que le gouvernement a un programme claire et que les avis qui ont été émis autour de ce gouvernement sont des avis concernant des personnes et de la compositions et que peu de parties ont consulté le programme.

Les familles des Martyrs de Kasserine s’opposent à la nomination de Majdouline Cherni

 

Une réunion a eu lieu dimanche 25 janvier 2015 au siège de la municipalité de Kasserine avec les familles des Martyrs et des blessés de la Révolution.

 

Majdouline Cherni a été nommée pour faire partie du nouveau gouvernement en qualité de secrétaire d’État chargée du Dossier des martyrs et blessés de la Révolution.

Quelle destination pour Lotfi Ben Jeddou après le gouvernement ?

 

L’actuel ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou est sur le départ, son nom ne figurant nulle part dans la composition du gouvernement Habib Essid.

 

Selon des sources citées par le quotidien Essabah, il a déjà reçu deux offres, celle de conseiller pour la sécurité auprès des Nations-Unies, et celle de conseiller pour la sécurité auprès du chef du gouvernement.

 

 

Fin du débat général sur le projet de règlement intérieur de l’ARP

 

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a achevé, mardi vers 19h00, le débat général sur le projet de règlement intérieur du parlement. Selon Faouzia Ben Fodha, deuxième vice-présidente de l’ARP, le projet de règlement intérieur de l’Assemblée sera discuté demain mercredi article par article.

 

 

La grande majorité des députés présents ont voté pour avec 87 voix sans aucune abstention ou opposition. Auparavant, plusieurs députés dont en particulier ceux du Front populaire ont critiqué la direction de la télévision nationale publique pour ne pas avoir donné des précisions sur la non diffusion en direct de la séance plénière.

 

 

Dans un communiqué dont copie est parvenue à l’agence TAP, le Front populaire a critiqué la non diffusion en direct de la plénière, qualifiant « d’irresponsable » le traitement réservé par le service public à la question « ce qui est contraire au principe de transparence vis-à-vis des travaux de l’Assemblée et du droit du citoyen de s’informer du déroulement du débat parlementaire ».

 

 

D’autres députés des groupes Afek Tounes, Ennahdha et du Front populaire ont plaidé pour la facilitation de la tâche des députés avec les structures externes (ministères, insitutions et autres..)

La Télévision Tunisienne explique la raison de n’avoir pas transmis en direct la plénière de l’ARP ?

 

“La Direction générale de la Télévision Tunisienne tient à préciser à l'opinion publique et à ses fidèles téléspectateurs que la non transmission en direct sur la chaîne Al Wataniya, le mardi 20 Janvier 2015, des travaux de la plénière de l'Assemblée des Représentants du Peuple consacrée au règlement intérieur de l'ARP, est due au fait qu'aucune invitation officielle ne lui a été transmise à ce sujet de la part de l'ARP comme il a été toujours le cas.

 

 

Car d'habitude l'institution reçoit à l'avance la programmation hebdomadaire des plénières et leurs sujets afin que la Télévision Tunisienne puisse l'inclure dans sa programmation.

 

 

En outre, l'institution indique que malgré cela elle a enregistré les travaux de la plénière et diffusé quelques extraits lors de ses différents journaux télévisés sur Al Wataniya 1 & 2.

 

 

A noter que cette mise au point intervient suite aux protestations des députés et de certains citoyens après la non diffusion de la plénière du mardi 20 janvier 2015.”
Read more about Tunivisions.net |Tunisie , Médias : La Télévision Tunisienne explique la raison de n?-avoir pas transmis en direct la plénière de l?-ARP on:http://www.tunivisions.net/57857/566/149/tunisie-medias-la-television-tunisienne-explique-la-raison-de-navoir-pas-transmis-en-direct-la-pleniere-de-larp.html?utm_source=INK&utm_medium=copy&utm_campaign=share&