Mercredi , 29 juin 2022

Archives du blog

Examen du projet de loi relatif à la réconciliation, Al Bawsala le rejette catégoriquement

L'association Al Bawsala a manifesté son rejet du projet de réconciliation présenté par la Présidence de la République, via un communiqué, rendu public aujourd'hui.  

 

La commission de législation générale de l’Assemblée des Représentants du Peuple a renoncé à ses priorités législatives en faveur de l’examen, à partir d’aujourd’hui, du projet de loi relatif à la réconciliation. Ceci prouve l’obstination de la présidence de la République et de l’Assemblée des Représentants du Peuple à faire passer cette loi malgré le refus catégorique de la part de toutes les composantes de la société civile nationale et internationale. Ce refus a également été exprimé par l’instance provisoire de la justice judiciaire et par l’Instance provisoire du contrôle de la constitutionnalité des projets de loi ou encore par la commission de Venise sur le plan international.

Dans ce cadre, Al Bawsala insiste sur le rejet total de ce projet de loi en se basant sur les considérations suivantes :

• La trahison des valeurs de la révolution, le piétinement de la dignité du peuple tunisien et la violation de la mémoire collective ;

• La violation de la Constitution de la seconde République et de la volonté des constituants relative à la rupture avec la corruption, l’iniquité et l’injustice.

• La déviation du processus relatif à la justice transitionnelle garanti par la Constitution et le non-respect des institutions de l’Etat.

• La consécration d’une culture de l’impunité et d’inégalité devant la loi entre les citoyens.

Al Bawsala réitère son rejet intégral du projet de loi et invite tous les citoyens, composantes de la société civile, presse, partis politiques et élus à se mobiliser dans le but de faire barrière à cette initiative, tout en réclamant à la présidence de la république de retirer ledit projet ou à la commission de la législation générale de ne pas l’approuver


Read More »

Une société civile tunisienne formatée ?

 

Les discours célébrant la vitalité de la société civile tunisienne et son rôle central dans la jeune démocratie sont légion. Ils s’inscrivent dans une pensée universaliste défendue par la Banque Mondiale et ses alliés. Pourtant, il n’y aurait que 3000 associations véritablement actives en Tunisie, très dépendantes des financements internationaux. Enquête.

Read More »

Paraphe de de la loi organique sur le CSM : la mise en place de l’édifice institutionnel en bonne voie

Le président de la République Beji Caid Essebsi a paraphé, jeudi, la loi organique portant création du Conseil supérieur de la magistrature (CSM). Ce paraphe permettra d'accélérer le parachèvement de  l'édice institutionnel de la IIe République qui ne prendra fin qu'avec la mise en place de la Cour constitutionnelle.

Read More »

Mehdi Mabrouk: La réussite de la transition démocratique en Tunisie est le résultat de compromis

« La réussite de la transition démocratique en Tunisie est le résultat de compromis politiques et de concessions mutuelles », a souligné jeudi Mehdi Mabrouk, professeur de sociologie et directeur du centre arabe de recherche et d’étude des politiques (CAREP). Lors d’un colloque tuniso-belge sur « l’art de gouverner par compromis vers une construction politique et sociale de figures de compromis » /, organisé à l’initiative du CAREP et du Forum El Jahedh en 

Read More »

Au Parlement européen, certains députés refusent d’aider davantage la Tunisie

Lors de la présentation d'un rapport sur la Tunisie élaboré par le député européen Fabio Castaldo, rapporteur de la commission des Affaires étrangères au Parlement européen, la transition démocratique en Tunisie a été sujette à de nombreux débats des députés européens. En marge du soutien quasi-unanime du Parlement européen, certains eurodéputés n'ont pas manqué de souligner certaines carences du processus économique et politique du pays.

Read More »

Béji Caïd Essebsi interviewé simultanément par trois radios: « La Tunisie ira mieux »

Le chef de l’Etat a accordé, hier, une interview matinale, de 7h30 à 9h00, à la Radio nationale et deux radios privées, Mosaïque FM et Radio Med, dans laquelle un large tour d’horizon a été fait sur la situation générale du pays, la diplomatie tunisienne et le terrorisme. La Tunisie ira mieux, a promis Béji Caïd Essebsi, qui se veut optimiste en s’exprimant hier lors d’une émission radiophonique d’une heure et demie sur les questions économiques, sociales, politiques et internationales.  

Read More »

Élection des seize membres de l’Instance nationale de lutte contre la torture

L’Assemblée des représentants du peuple annonce le 30 mars 2015 les résultats de l’élection des membres de l’Instance nationale de lutte contre la torture. La candidature des avocates, Imen Triki et Radhia Nasraoui, deux principales favorites pour la présidence de l’Instance n’ont pas été retenues. Maitre Dhiaeddine Mourou, fils de …

Read More »

Habib Essid: La fluidité du processus de transition démocratique nous rend plus déterminés à relever les défis

La « fluidité » du processus de transition démocratique en Tunisie nous rend encore plus déterminés à relever les défis auxquels fait face la Tunisie, a souligné Habib Essidintervenant, mardi, à la Soirée organisée à l’honneur de la Tunisie au palais de la paix, siège de la Cour internationale de Justice de La Haye (Pays-Bas).

Read More »

Création de l’instance des droits de l’homme: le dialogue démarre aujourd’hui

Prévue dans le texte de la Constitution du 27 janvier 2014, l’Instance des droits de l’Homme pourrait voir le projet de loi organique portant sa création soumis à l’ARP d’ici début avril prochain, au cas où le processus de concertation sur son élaboration respecterait le calendrier qui lui est défini. Aujourd’hui, lundi 29 février, démarre la consultation nationale sur le projet de loi organique portant création de l’Instance des droits de l’Homme en Tunisie, dont la création est prévue dans l’article 128 de la Constitution du 27 janvier 2014.

Read More »