samedi , 3 décembre 2022
Home / page 40

Blog Archives

L’Ambassade de France réagit à la polémique suscitée par les déclarations du nouvel ambassadeur de France en Tunisie

 

Interrogé le 30 août sur RTL par un journaliste français sur le climat sécuritaire qui pèse sur la Tunisie comme sur la France, Olivier Poivre d’Arvor a rappelé l’une des missions principales qui incombe aux ambassades et au consulats à l’étranger, à savoir le souci permanent de la sécurité des ressortissants inscrits au Registre des Français.

Un groupe jihadiste lié à l’attentat du Bardo menace à nouveau la Tunisie

 

 

Alors que l’Etat tunisien avait annoncé sa neutralisation, la katiba jihadiste Okba Ibn Nafi', identifiée comme la plus grande menace sécuritaire pour le pays, a renouvelé cette semaine ses menaces contre les autorités tunisiennes. Ce groupe salafiste jihadiste, qui dépend d’Aqmi (al-Qaïda au Maghreb islamique), a signé ses premiers attentats en 2012. Et il était directement impliqué dans l’attaque qui a visé le musée Bardo en 2015.

Laissez-nous transgresser la loi !

 

A Ben Guerdane, un contrebandier qui n’a pas obtempéré aux sommations a été tué. Aussitôt, une véritable révolte «organisée» a été menée entraînant la destruction du matériel coûteux qui servait à la construction de l’autoroute sud. Cela constitue non seulement une perte considérable, mais va entraîner un retard dans l’exécution du projet, vecteur de développement et de dynamique économique.

9 soldats blessés par l’explosion de deux mines dans le mont Semmama

 

9 soldats ont été blessés ce lundi par l’explosion de deux mines lors d’une opération de ratissage dans le mont Semmama près de Kasserine. Les positions des terroristes ont été pilonnées par l'aviation et l'artillerie lourde. Il ya une semaine, Trois soldats, un caporal-chef et deux soldats de 1e classe ...

Kasserine : deux soldats blessés dans un échange de tir avec un groupe terroriste

 

Deux militaires ont été blessés, lundi 5 septembre 2016, suite à un échange de tir avec un groupe terroriste au mont Sammama dans le gouvernorat de Kasserine. Selon le correspondant de ShemsFM dans la région, les accrochages ont eu lieu lors d’une opération de ratissage des unités militaires. 

Ben Guerdène : 7 véhicules de contrebande appréhendés par l’armée

 

Une patrouille militaire a appréhendé, dans la matinée de ce samedi 3 septembre 2016 dans la zone tampon à Ben Guerdène, sept véhicules  de contrebande, dont trois en provenance de Libye. Le porte-parole officiel du ministère de la Défense, le colonel Belhassen Oueslati, a indiqué, dans une déclaration à la TAP, que 

La persistance de menace terroriste en Tunisie accrue par la défaite annoncée de Daech en Libye

 

 

L’attaque terroriste au Djebel Sammama et l’opération sécurité dans un quartier de Kasserine qui ont eu lieu dernièrement, annoncent la reprise des actions terroristes en Tunisie après trois mois d’accalmie où la Tunisie a vécu dans la quiétude totale. Une situation qui s’explique par la vigilance des responsables et des forces de sécurités en Tunisie qui

Fuyant les combats, 600 présumés terroristes tunisiens planifient d’infiltrer le territoire national?

 

 

Le niveau de vigilance a été relevé au plus haut degré tout au long de la frontière tuniso-libyennes sur fond de menaces d’infiltration du territoire national. Les unités de l’armée et de la Garde nationale actives au niveau des frontières tuniso-libyennes ont relevé à son maximum le niveau d’alerte après avoir 

Mokhtar Ben Nasr explique pourquoi il y a eu les attaques terroristes à Kasserine

 

Le président du Centre tunisien des études de la sécurité globale, Mokhtar Ben Nasr, estime que les nouvelles attaques terroristes sont dues à la fragilité de la situation politique actuelle. Selon lui, cette fragilité a été engendrée par le temps, trop long, qu'a pris la formation du gouvernement d'union nationale. 

Le danger terroriste est toujours présent !

 

Trois soldats sont tombés, en début de la semaine, sous les balles des terroristes sur le Mont Semmama. Le porte-parole du ministère de la Défense nationale, Belhassen Oueslati, a indiqué, dans une déclaration accordée à l’agence TAP, que les soldats étaient chargés de surveiller des travaux en cours au niveau d’une route aux alentours de la montagne. Pris par surprise par les terroristes, les victimes – trois morts et sept blessés – ont été attaquées par des fusils mitrailleurs, des lance-roquettes et des grenades.