Mercredi , 21 février 2024

Archives du blog

Tunisie: Qui sera l’arbitre si l’armée est saturée? Appel à la rationalisation de son emploi

Notre armée est renommée loyale et mondialement reconnue pour son intégrité mais depuis l’avènement de la révolution voilà six ans, elle se trouve épuisée tous azimuts et ce sans relâche du fait de crises incessantes . Son personnel est usé par les gardes à travers tout le territoire et le …

Vers l’élaboration d’un projet de décret définissant les champs d’intervention de l’armée nationale dans les domaines civils

Auditionné mercredi par la Commission parlementaire de la sécurité et de la défense, le ministre de la Défense nationale, Farhat Horchani a annoncé la formation d’une commission au sein du département pour élaborer un projet de décret définissant les champs d’intervention de l’armée nationale dans les domaines civils et dressant …

Le ministre de la Défense Nationale : l’armée ne peut intervenir en dehors des zones militaires sans un cadre légal

Le ministre de la Défense Nationale, Farhat Horchani, a été auditionné par les députés de l’assemblée, mercredi 17 mai 2017, après la décision du président de la République de charger l’armée nationale de la sécurisation des sites de production du pétrole. Dans ce contexte, le ministre a déclaré que l’armée …

L’armée sur les sites pétroliers, chiche mais que faire des contrebandiers?

Le secteur des hydrocarbures est malade, c’est un fait. Malade de la baisse drastique des permis d’exploration et d’exploitation. Malade de la fonte des cours mondiaux du brut. Malade de la contrebande. Etc. Désemparée, la ministre de l’Energie, des Mines et des Énergies renouvelables, Hela Cheikhrouhou, est montée au front …

Béji Caïd Essebsi: l’Armée sera chargée de la protection des sites de production

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a déclaré, mercredi 10 mai, que l’Armée nationale interviendra, si besoin est, pour protéger les ressources de production dans les régions sud du pays bloqués par des protestataires qui en bloquent l’accès. Cette annonce faite en présence des principales personnalités politiques du …

Une dirigeante du parti Attayar condamnée à un an de prison ferme par contumace

L’avocate et dirigeante du bureau politique d’Attayar, Najet Laâbidi, a été condamnée par contumace à un an de prison ferme suite à une plainte déposée par une juge du tribunal militaire. L’avocate a diffusé en 2015 une vidéo sur Facebook pour dénoncer la sentence prononcée par cette dernière dans le …

Une dirigeante d’Attayar condamnée à un an de prison ferme par contumace

L’avocate et membre du bureau politique d’Attayar, Najet Laâbidi, a été condamnée par contumace à un an de prison ferme pour avoir accusé sans fondement un fonctionnaire public. C’est suite à la plainte d’une juge du tribunal militaire que l’avocate a été condamnée. Elle a diffusé en 2015 sur les …

L’Assemblée vote la loi relative aux élections et aux référendums, les élections municipales en point de mire

Le Parlement tunisien a adopté mardi, après des mois de tractations, un projet de loi autorisant le vote des forces de sécurité et de l’armée aux élections municipales et régionales, des scrutins très attendus dans le pays six ans après la révolution. La communauté internationale a salué en 2014 la …

Tunisie : deux journalistes poursuivis devant un tribunal militaire

 

Le Procureur militaire de la Tunisie devrait immédiatement abandonner les charges contre deux journalistes ayant critiqué les forces armées du pays, a déclaré aujourd’hui Human Rights Watch. Le 16 novembre 2016, le Procureur militaire a, en vertu du code de la justice militaire et du code pénal, inculpé Rached Khiari, rédacteur-en-chef du journal et du site Internet Al Sadaa (« L’Écho »), 

Les Corps Armés et le droit de vote: Une question qui continue à faire réagir la société civile !

 

Dans les jours qui viennent, l’Assemblée des représentants du peuple devrait reprendre ses travaux sur l’amendement de la loi organique de 2014, relative aux élections et référendums, pour trancher sur, entre autres points de désaccord, la question d’accorder ou non  le «droit de vote» aux corps armés.