Lundi , 15 août 2022

Archives du blog

La Tunisie, premier pays à recevoir les hélicoptères de combat Kiowa

 

La Tunisie et la Croatie sont les premiers pays à recevoir les hélicoptères de combat OH -58D Kiowa retirés du service actif au sein de l’armée de l’air américaine. La  Tunisie retenue dernièrement pour en bénéficier, va utiliser ces appareils  dans la lutte contre les extrémistes islamistes, selon le ministère US de la Défense.

L’armée américaine est en train de céder sur  une période de trois ans  environ 340 hélicoptères monomoteurs  Bell OH -58D  dans le cadre de son « Initiative de Restructuration de l’Aviation » de 2013 aux termes de laquelle les  missions de reconnaissance armée sont transférées aux  hélicoptères d’attaque Apache en combinaison avec des avions sans pilote. Les Kiowas sont mis à disposition au titre des programmes de surplus de défense et des  ventes militaires à l’étranger, et plusieurs pays ont exprimé leur intérêt pour l’avion, selon la même source.

La Croatie est le premier pays à acquérir les surplus de Kiowas, 16 appareils en vertu d’une lettre d’offre et d’acceptation  signée en février dernier.

Début  mai,  l’Agence de coopération en matière de défense et de sécurité relevant du Pentagone ( DSCA ) a informé le Congrès des possibles ventes à la Tunisie d’hélicoptères Kiowa y compris les équipements, la formation et le soutien, un marché estimé à  100 millions de dollars. En vertu d’une notification distincte, la Tunisie a été autorisée à  recevoir 24 appareils OH -58Ds au titre du programme de vente du surplus d’articles de défense.

Les hélicoptères « permettront d’améliorer la capacité de la Tunisie à mener des opérations de sécurité aux frontières et de combat contre les terroristes, y compris Al-Qaïda au Maghreb islamique, l’organisation Daech, et Ansar al-Sharia », souligne la DSCA.

Les  hélicoptères OH -58Ds sont prélevés sur les stocks du 1er escadron de l’Armée, du  17e régiment de cavalerie à Fort Bragg, Caroline du Nord.

Read More »

Le ministre de la Défense nationale rencontre les membres du Conseil supérieur des armées

 

Le ministre de la Défense nationale Farhat Horchani a examiné lundi avec les membres du Conseil supérieur des armées, les dispositions prises par les forces militaires pour lutter contre le terrorisme, sécuriser les frontières et favoriser la coordination avec les forces de sécurité pour maintenir l’ordre au cours de cette période et de la période à venir.

Read More »

Des équipements de surveillance électronique allemands à la Tunisie

Le Secrétaire d’Etat parlementaire auprès du ministre fédéral allemand de la Défense, Markus Grübel, a fait savoir hier jeudi 26 mai, que son pays va bientôt remettre des équipements de surveillance électronique à la Tunisie. Il s’agit notamment d’équipements électroniques destinés à la protection du mur de sable construit sur les frontières avec la Libye.

Read More »

Farhat Horchani : Vers l’élargissement du service militaire aux femmes

La ministre de la Défense nationale, Farhat Horchani, a appelé, lors d'une rencontre sur le service militaire tenue hier, jeudi 26 mai 2016, à « réviser le cadre juridique réglementant le service militaire ». Dans une déclaration aux médias, Horchani a déclaré que ces révisions comprendront, entre autres, 

Read More »

Session de travail entre Horchani et Majdoub consacrée à la situation sécuritaire dans le pays

Le ministère de l’Intérieur a indiqué, dans un communiqué publié ce lundi 23 mai 2016, que le ministre de la Défense nationale, Farhat Horchani et le ministre de l’Intérieur, Hédi Mejdoub, ont présidé aujourd’hui une session de travail, dans le cadre des réunions périodiques entre les forces sécuritaires et militaires.

 

Read More »

Face à la vigilance des forces de sécurité, le terrorisme persiste toujours en Tunisie

Les opérations sécuritaires de Mnihla et de Smar respectivement dans les gouvernorats de l’Ariana et de Tataouine ont prouvé que la menace terroriste est toujours imminente en Tunisie mais qu’aussi les forces de sécurités sont plus que jamais vigilants. Le regroupement de dizaines de terroristes en provenance de diverses régions du pays à Mnihla pour planifier plusieurs attaques simultanées contre des garnisons et sites sensibles à Tunis en vengeance à la mort de plus de 50 terroristes lors de l’attaque de Ben Guerdane, témoigne de la persistance de la menace terroriste contre notre pays.

Read More »

Sécurité frontalière : un accord tuniso-libyen conclu

Une commission commune sera crée suite à un accord conclu entre le gouvernement tunisien et le gouvernement de consensus libyen, et ce dans le but de mieux contrôler et surveiller les passages terrestres (frontaliers). Dans un communiqué publié par sa page officielle Facebook, le gouvernement libyen a annoncé que cette décision a été prise suite à la rencontre entre le chef du gouvernement libyen Faez Sarraj et le président de la République tunisien Béji Caïed Essebsi.

Read More »

Les renseignements sont plus importants que les armes, selon Horchani

Lors d’une cérémonie organisée ce jeudi 12 mai 2015 à la caserne d’El Aouina, à l’occasion de l’arrivée d’un don sécuritaire américain (avions et véhicules militaires) en Tunisie, le ministre de la Défense Farhat Horchani a considéré que les renseignements peuvent, parfois, être plus importants que les armes dans la lutte antiterroriste.

Read More »

De Rabat, Habib Essid plaide pour une coopération antiterroriste régionale

Le chef du gouvernement tunisien Habib Essid a plaidé à Rabat pour un renforcement de la coopération avec le Maroc et l'Algérie pour lutter contre le terrorisme, en particulier la menace jihadiste. La Tunisie "a une coopération étroite avec l'Algérie et avec le Maroc pour combattre le terrorisme", a déclaré M. Essid mardi soir lors d'une conférence de presse à l'occasion d'une visite dans le royaume marocain.

Read More »

Tunisie : Mise en place d’un système de surveillance dans les villes

Dans un communiqué rendu public ce mardi 3 mai 2016, le ministère de l’Intérieur est revenu sur la mise en place d’un système de caméras de surveillance dans plusieurs villes tunisiennes. Ce projet, qui coûtera 30 millions de dinars et dont les travaux devront commencer bientôt, comprendra des caméras, des dispositifs de reconnaissance faciale et de lecture automatisée de plaques d’immatriculation.

Read More »