Lundi , 19 avril 2021
Page d’acceuil / page 152

Archives du blog

L’identité du terroriste tué dévoilée

 

La page des forces spéciales de l’armée nationale a publié, ce jeudi 17 juillet 2014, les photos du terroriste tué, mercredi 16 juillet 2014, lors de l’attaque perpétrée à l’encontre des soldats du Mont Chaambi ayant fait 14 morts et 25 blessés dans les rangs de l’armée.

 

Il s’agit d’Adnène Chargui, âgé entre 18 et 20 ans et originaire de la Cité Azzouhour à Kasserine. Il exerçait le métier de cycliste et il est porté disparu depuis un an, son père aurait même informé la police. 

 

 

Read More »

Attaque terroriste-Le SNJT appelle les patrons de médias à se réunir en urgence

 

Le SNJT a publié, jeudi 17 juillet 2014, un communiqué dans lequel il donne des consignes à l’adresse des médias, dans le traitement de l’information se rapportant à l’attaque terroriste de Henchir Tella ainsi qu’à l’évolution de la situation sécuritaire. Après avoir présenté ses condoléances aux familles des martyrs et au peuple tunisien, le SNJT s’est dit étonné de l‘improvisation inadmissible qui caractérise le fonctionnement des médias et qui ne correspond pas à la stratégie de la lutte contre le terrorisme. De ce fait le syndicat appelle tous les médias publics à annoncer le deuil et consacrer une partie importante de leurs espaces dans la couverture des événements se rapportant à l’attaque terroriste. 

Aussi, le SNJT demande aux médias privés de traiter de manière cet événement tout en opérant un changement au niveau de leurs grilles de programmes ramadanesques pour prouver leur engagement dans la lutte contre le terrorisme. Le syndicat adresse, de même un appel à tous les patrons de médias privés et publics pour se réunir d’urgence ce soir à 21 heures au siège du syndicat en vue de coordonner les positions et fixer une stratégie médiatique claire quant au traitement du terrorisme. Dans le même ordre d’idée, un appel à tenir une réunion avec la HAICA a, en outre, été lancé par le syndicat.

Read More »

Tunisie: Au moins 14 soldats tués et 20 blessés dans une attaque “terroriste” sur le mont Châambi (nouveau bilan)

 

Au moins 14 soldats tunisiens ont été tués dans une attaque "terroriste" sur le mont Chaambi, près de la frontière avec l'Algérie, le bilan le plus lourd infligé à l'armée tunisienne, a indiqué le ministère de la Défense jeudi.

 


"Le bilan passe à 14 morts et 20 blessés parmi les soldats et risque de s'alourdir", a dit à l'AFP le service de presse du ministère.

 


"Il s'agit du bilan le plus lourd à être enregistré par l'armée depuis l'indépendance" en 1956, a ajouté le service de presse. Un précédent bilan faisait état de quatre soldats tués.

 


"Les opérations d'évacuation des blessés et de traque des terroristes se poursuivent", a indiqué M. Bouhoula jeudi à l'aube, et un assaillant aurait été abattu, a ajouté le responsable.

 


Selon la télévision nationale, qui diffusait dans la nuit des chants à la gloire de l'armée, la recherche des victimes a été rendue difficile par le fait que l'attaque s'est produite à la tombée de la nuit.

 


Le ministère avait auparavant annoncé la mort d'un nombre indéterminé de soldats dans cette attaque "à la mitrailleuse et aux RPG" qui s'est produite à l'heure de la rupture du jeûne du ramadan.

 


"Selon les données préliminaires, à l'heure de la rupture du jeûne (du ramadan), deux groupes terroristes ont attaqué deux postes de surveillance de l'armée nationale à la mitrailleuse et aux RPG, ce qui a résulté en la mort de soldats", a affirmé Rachid Bouhoula, chargé de la communication au ministère, sans pouvoir préciser leur nombre pour l'instant.Des soldats ont également été blessés et hospitalisés dans la ville voisine de Kasserine, a-t-il ajouté.

 


Cette attaque intervient presque un an jour pour jour après une embuscade tendue à des soldats, également pendant le ramadan, sur le mont Chaambi, où l'armée tunisienne traque depuis décembre 2012 un groupe armé qui serait lié à Al-Qaïda.

 


Huit soldats avaient été sauvagement tués -certains avaient été égorgés- le 29 juillet 2013 lors de cette attaque qui s'était produite quelques jours après l'assassinat du député de gauche Mohamed Brahmi à Tunis.

 


Ces violences avaient signé le début d'une profonde crise politique en Tunisie.

 


Mi-juin, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué pour la première fois de récentes attaques dans le pays, notamment un assaut contre le domicile du ministre de l'Intérieur qui avait fait quatre morts parmi les forces de l'ordre fin mai.

Read More »

Tunisie – Toujours pas pressés pour la loi anti-terrorisme !

 

De l’avis de tous les observateurs, et autres connaisseurs des groupes jihadistes, la Tunisie rentre ces jours, de plein pied, dans une période à haut risque d’attentats terroristes. Puisque ces sacrés guerriers d’Allah, insistent toujours, à marquer dans le sang, le mois saint de chaque année que le Bon Dieu fait.

 

Des services de renseignements étrangers ont, même, évoqué le très probable recours des terroristes à des attentats d’un nouveau genre dans le pays, en faisant usage de voitures piégées.

 

Par ailleurs, tout le monde sait que face aux frontières sud-est de la Tunisie, se regroupent actuellement les différentes factions terroristes et les pires qu’a connu le monde arabe depuis toujours, notamment avec le retour des jihadistes qui ont été formés au front en Syrie.

 

Tout le monde sait çà, sauf… notre classe politique qui prend tout son temps pour trouver une « définition » qui sied à « nos amis » les terroristes, et qui ne soit pas trop péjorative pour eux.A moins que ces messieurs-dames de l’ANC, qui ne fonctionnent certainement pas de façon autonome, n’aient pas encore reçu le feu vert de leurs hiérarchies, pour autoriser la promulgation de cette loi.

 

Peut-être que tout réside dans la définition des terroristes et du terrorisme. Forcément, quand on a, pendant si longtemps, fait partie de certains groupes, et pratiqués certains faits, çà pourrait déranger un peu, que de se retrouver, de nos jours, concerné par la définition même du parfait terroriste.

 

Donc, on pourra toujours attendre cette plus qu’hypothétique loi. Et en attendant, nos enfants, nos soldats continueront de tomber sous les lâches coups de « nos amis » les terroristes.Car, pas plus tard qu’aujourd’hui, la présidente de la commission de législation générale au sein de notre vénérable ANC, a déclaré que la dite commission n’arrive toujours pas à définir le terrorisme. Vu, a-t-elle ajouté, que les conventions internationales ne leur ont pas fourni de définition bien déterminée !

 

Et comme si ce blocage ne suffisait pas, il a fallu que ces autres messieurs dames les défenseurs des droits de l’homme en rajoutent un peu plus, en s’escrimant, encore aujourd’hui, devant la commission de l’ANC, et en jurant de tous leurs poumons, que le projet de loi tant attendu, ne respectait pas les droits des terroristes, et qu’il fallait, de ce fait, revoir la copie. Donc, on est bel et bien partis pour des années de discussions. Entre temps, nos enfants… Eh bien qu’ils crèvent !

Read More »

Des salafistes fêtent l’attaque terroriste du mont Chaambi

 

Des groupes d’individus appartenant au courant salafiste ont fêté, dans la nuit de mercredi à jeudi, l’attaque terroriste survenue dans la localité de Henchir El-Talla, au Mont Chaambi, et qui a fait 14 morts et 20 blessés dans les rangs de l’armée nationale selon le dernier bilan du ministère de la défense.

Ces individus ont manifesté leur joie et célébré l’attaque dans les mosquées et sur la voie publique à Bizerte, Zarzouna, Sidi Ali Ben Aoun (Sidi Bouzid), la cité Ezzouhour à Kasserine ainsi qu’à Ben Guerdane, a indiqué à l’agence TAP une source de la sécurité militaire.

Le chef du gouvernement provisoire Mehdi Jomaa a donné des instructions pour stopper ces manifestations de joie, affirme-t-on de même source, soulignant que « le Chef du gouvernement suit de près les derniers développements au mont Chambi », et ce depuis la salle des opérations du ministère de la défense où sont également réunis le ministre de la défense nationale et de hauts responsables militaires

Read More »

Présidence du Gouvernement : Création d’une cellule de communication de crise

 

Une source de la Présidence du Gouvernement a annoncé à l'agence TAP qu'une cellule de communication de crise sera créée dans les heures à venir. Cette cellule, composée du porte parole du ministère de la Défense, de celui du ministère de l'Intérieur et du conseiller médiatique du chef du gouvernement, aura pour tâche de gérer les informations sécuritaires et les communiquer aux médias instantanément.

 

Ces informations seront communiquées aux médias sous forme de communiqués officiels ou lors de point de presse tenus au siège du gouvernement à la Kasbah selon la même source. 

Read More »

Tunisie- La brigade Okba Ibn Nafaâ revendique l’attaque terroriste de Henchir Tella

 

La brigade Okba Ibn Nafaâ a revendiqué, dans la nuit de mercredi à jeudi 17 juillet 2014, l’attaque terroriste menée contre des soldats tunisiens à deux points de contrôle à Henchir Tella (Jebel Chaâmbi) à 19h40.

 

Le communiqué publié sur la page facebook d'Ansar Chariâa, l'organisation mère, se vante du meurtre des soldats du «Taghout» et l’usage d’armes lourdes contre eux.

 

Rappelons que Katiba Okba Ibn Nafaâ est responsable du meurtre des neufs soldats tués l’année dernière au mois de ramadan en juillet 2013. L’attaque a été perpétrée un an après celle de l’année dernière, selon le calendrier héjir : l’attaque de l’année dernière étant perpétrée le 19 ramadan et celle-ci le 17 ramadan.

Read More »

Circonstances et premier bilan de l’attaque terroriste au Mont Châambi (vidéo)

 

Dans une conférence diffusée, dans la soirée séparant de jeudi 17 juillet 2014, le Général Hammami est revenu sur l’attaque terroriste qui a eu lieu en début de soirée, au Mont Châambi contre une patrouille de militaires.

 

Général Hammami a indiqué que le bilan actuel est de deux morts dans les rangs des soldats, et un mort du côté des terroristes. Toutefois, il a précisé que les opérations sont toujours en cours pour évacuer les autres soldats sur place.

 

Par ailleurs, le général a souligné que l’attaque a été menée par deux groupes terroristes, précisément à 19h45, à l’heure de la rupture du jeûne. Les assaillants ont donc attaqué deux bases de contrôle de l’Armée nationale au niveau de la région de Henchir Tella relevant du gouvernorat de Kasserine.

Les terroristes ont utilisé contre les unités de l’Armée des RPG et des mitrailleuses. Les opérations de poursuite étant toujours en cours, le ministre a indiqué que le bilan n’est pas encore arrêté. 

Il est à noter que l’agence officielle TAP avait annoncé suite à l’attaque terroriste le décès de 5 soldats, cette information a été relayée par nombre de médias.

Read More »

Châambi : attaque terroriste contre un campement militaire à l’heure de la rupture du jeûne

 

Une fusillade a eu lieu, mercredi 16 juillet 2014, à l’heure de la rupture du jeûne, entre soldats de l’armée nationale et plusieurs terroristes au Mont Chaâmbi, gouvernorat de Kasserine.

 


Les assaillants avaient profité de l’inattention des soldats durant le dîner pour attaquer le campement militaire au mont Chaâmbi. Le correspondant de ShemsFM a précisé que des informations relatent la blessure de plusieurs soldats de l’armée.

 


Actualisation : Selon l'agence Tunis Afrique Presse (TAP) 4 soldats ont été blessés durant l'attaque terroriste.

Read More »