Samedi , 15 mai 2021

Archives du blog

Panama Papers: Les magistrats demandent la suppression de la commission de l’ARP

 

Le syndicat des magistrats tunisiens a appelé mardi le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) à dissoudre la commission parlementaire d’enquête sur les documents de “Panama Papers”.

Le syndicat souligne, dans un communiqué, la nécessité de transférer toutes les données et preuves à la disposition de la commission

Read More »

Congrès de Hizb Ettahrir : L’AMT s’inquiète de la non-exécution des décisions du Tribunal administratif

L’Association des magistrats tunisiens (AMT) s’est déclarée, lundi 6 juin 2016, inquiète face à la non-exécution récurrente des décisions du Tribunal administratif, en allusion à l’inexécution par les autorités compétentes de l’ordonnance de référé rendue par cette juridiction autorisant la tenue du congrès de Hizb Ettahrir.

 

Read More »

SNJT : Mise en place d’une cellule de crise permanente

Suite à des convocations adressées à plusieurs journalistes pour comparaître devant le juge d’instruction, le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a décidé de mettre en place d’une cellule de crise syndicale permanente. Cette décision, prise à l’issue de la réunion périodique du bureau exécutif du Syndicat tenue les 16 et 17 janvier à Gafsa, vise à soutenir les journalistes concernés.

Read More »

Conseil Supérieur de la Magistrature: l’AMT campe sur sa position

L'association des magistrats tunisiens soutient encore le projet initial du gouvernement, même après son abandon par le ministère de la Justice. L’Association des magistrats tunisiens a organisé, hier, une conférence de presse à la bibliothèque du tribunal de première instance de Tunis pour commenter et, surtout, afficher un soutien clair aux décisions de l’Instance provisoire de contrôle de constitutionnalité des projets de loi en ce qui concerne la non-constitutionnalité du projet de loi portant création du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).

Read More »

Bouchamaoui chez Elkabbach : Le terrorisme qui frappe la Tunisie résulte aussi d’une faute de la communauté internationale

Invitée du Grand rendez-vous dimanche sur Europe1, la présidente de l’UTICA, Ouided Bouchamaoui a déploré les dommages collatéraux subis par la Tunisie suite à l’effondrement de la Libye. Au micro de Jena-Pierre Elkkabbach, elle a déclaré que le terrorisme qui frappe la Tunisie est aussi la conséquence de la faute commise par la communauté internationale en bombardant la Libye, sans prévoir les mesures d’accompagnement nécessaires pour sécuriser la Tunisie.

Read More »

Raoudha Karafi réfute les accusations contre les juges de libérer rapidement les terroristes

La présidente de l’Association des magistrats tunisiens, Raoudha Karafi, a réfuté, vendredi 27 novembre 2015, les accusations portées contre les juges de libérer trop vite les terroristes, estimant  qu’ »il faut cesser ce genre d’accusations. Le juge de ne peut condamner une personne que sur la base de preuves solides ».

Read More »

Arrestation du syndicaliste Walid Zarrouk

Le ministère public auprès du tribunal de première instance de Tunis a décidé ce soir, 16 septembre 2015, d’arrêter le syndicaliste Walid Zarrouk.
C’est suite à une plainte du magistrat Sofiane Sliti que Zarrouk a été arrêté. Selliti a porté plainte contre Walid Zarrouk à cause d’un poste sur les réseaux sociaux.

Read More »

Réconciliation nationale : le oui, mais de l’UGTT

Jusque-là, l’UGTT s’était bien gardée de prendre position sur le projet de loi sur la réconciliation nationale. Interrogé sur cette question qui divise la classe politique, Le secrétaire général adjoint, Sami Tahri a déclaré à l'agence TAP que «la réconciliation est nécessaire en cette étape à condition de respecter la constitution et la loi sur la justice transitionnelle et de recourir au consensus comme ce fut le cas pour un certain nombre de lois. Néanmoins, il a considéré «qu’il fallait éviter toute précipitation et organiser une large consultation puis, à la lumière des résultats de cette consultation, amender certaines dispositions du texte d'ordre juridique, politique et même moral». Il a ajouté que «la conviction de l'UGTT est que le texte qui en sortirait doit bénéficier du consensus le plus large à condition qu'il y ait une réelle volonté politique de revoir le projet».

Read More »