Mercredi , 25 mai 2022

Archives du blog

L’Ambassadeur de la Tunisie en Libye revient sur les informations faisant état de la présence d’Abu Iyadh à Derna

 

L’Ambassadeur de la Tunisie en Libye est revenu, dans une déclaration accordée à Shems, sur les informations propagées faisant état de la présence d’Abu Iyadh à Derna.

L’Ambassadeur de la Tunisie en Libye a démenti ces informations tout en ajoutant qu’aucune donnée ne prouve la présence du leader d’Ansar Al-Chariaa à Derna.

Il a, par ailleurs, affirmé que la partie, responsable de la propagation de cette information, n’est pas une source sécuritaire.

Read More »

Selon un rapport militaire américain : 3 mille tunisiens combattent dans les rangs de Daech

 

Un rapport militaire américain a assuré que les Tunisiens dirigent désormais les bataillons de Daech, soulignant que les combattants étrangers constituent la colonne vertébrale de cette organisation.

Les Tunisiens figurent ainsi, selon le rapport publié par le journal Achourouk, dans les premiers rangs des combattants avec 3000 combattants. Le nombre de ceux qui sont rentrés de Syrie dépasse les 12000 combattants.

Read More »

Jomâa préside une conférence de presse à l’occasion de la libération des otages tunisiens

 

A l’occasion de la libération des deux otages tunisiens en Libye, une conférence de presse s’est tenue dans la soirée du dimanche 29 juin 2014, au siège du ministère des Affaires étrangères, en présence du chef du gouvernement, Mehdi Jomâa, du ministre des Affaires étrangères, Mongi Hamdi et du ministre délégué chargé de la Sûreté, Ridha Sfar. 
M. Jomâa a salué le travail « colossal » de la cellule de crise chargée de l’affaire en question. « Je les remercie parce qu’ils ont travaillé silencieusement et ont fait preuve de professionnalisme malgré les pressions qu’ils avaient autour», a-t-il dit au début de la conférence.
M. Hamdi a souligné, durant son intervention, que la démarche ayant conduit à cette libération a pris considération de trois points important, à savoir : la sûreté des otages, la souveraineté de l’Etat et le rejet des chantages. « Nous avons fait de sorte que la vie de nos hommes ne soit pas en danger. Nous avons également refusé de négocier sous la pression ou de nous soumettre aux chantages des ravisseurs. Et nous avons veillé, durant cette démarche, à ce que le prestige et la souveraineté de l’Etat soient préservés », a-t-il déclaré. Mongi Hamdi a également remercié les autorités libyennes pour leur coopération et les efforts qu’ils ont déployés et qui ont participé au succès de cette opération. 
Le ministre a ajouté que le travail de la cellule a porté sur trois volets : un volet juridique, un volet diplomatique et un autre politique. « Une plainte a été déposée à l’encontre de l’Etat libyen en sa qualité de responsable de la protection des corps diplomatiques présents sur ses territoires », a-t-il précisé. M. Sfar a abondé dans le même sens, clarifiant que selon les traités internationaux, il relève du devoir de la Libye d’assurer la sécurité de nos diplomates.

Read More »

3000 combattants tunisiens à Daech

 

Un rapport militaire américain, rendu public récemment, a assuré que le nombre des combattants tunisiens à Daech a été de 3000, alors que ceux qui sont rentrés de Syrie dépasse les 12000 combattants.

Selon le même rapport, les Tunisiens occupent les premiers rangs des combattants et ce sont eux aussi qui dirigent les bataillons de Daech.

Read More »

Laaroussi Gontassi revient sur les conditions de détention

 

Le diplomate Laaroussi Gontassi a assuré, lors de son arrivée hier en compagnie de Mohamed Becheikh en Tunisie, qu’il n’a pas été maltraité.

Néanmoins, Laaroussi Gontassi a indiqué que les conditions de vie étaient mauvaises.

 

Notons que le ministre des Affaires Etrangères, Mongi Hamdi a déclaré que l’Etat a préservé son prestige et sa souveraineté lors des négociations, pour libérer les diplomates tunisiens.

Read More »

Mongi Hamdi : La libération des 2 diplomates a été obtenue sans contrepartie

 

Au cours d’un bref point de presse tenue ce dimanche soir, le ministre des Affaires étrangères, Mongi Hamdi a nié toute négociation avec les ravisseurs libyens pour la libération des deux diplomates Tunisiens,  Mohamed Becheikh et Laaroussi Gontassi.

 

Le chef de la diplomatie tunisienne a tenu à préciser que les pourparlers été menés avec les autorités libyennes. « Nous ne connaissons pas les ravisseurs et nous ne voulons pas les connaître », a-t-il martelé. Il a affirmé que « la Tunisie n'a pas cédé au chantage pour l'échange d'otages », ajoutant également que la libération a été obtenue sans contrepartie.

Read More »

Laâroussi Gantassi et Mohamed Ben Cheikh enfin libérés

 

La sœur de l’otage tunisien en Libye, Mohamed Ben Cheikh, a confirmé, à Business News, la libération de son frère et nous a annoncé son retour pour ce soir au pays. « Oui, il a été libéré et on attend son arrivé, en avion, ce soir à 23h00 », a-t-elle dit sur un ton enthousiaste. Notre source nous a également fait part que son frère sera accompagné de Laâroussi Gantassi, enlevé dans la même opération que M. Ben Cheikh.

Cependant, le ministère des Affaires étrangères n’a pas communiqué sur cette libération. Des sources diplomatiques nous ont, par ailleurs, informés que les deux otages libérés sont actuellement à la résidence de l'ambassadeur à Tripoli.

 

Nous rappelons que les deux otages travaillent à l’ambassade tunisienne à Tripoli. M. Gantassi y occupe le poste diplomatique de premier secrétaire et M. Ben Cheikh est fonctionnaire au sein de ladite ambassade.

Depuis le kidnapping des deux Tunisiens, en mars et en avril 2014, Business News affiche, quotidiennement, son soutien aux deux hommes à travers la mise en ligne d’une bannière rappelant leur enlèvement.

Read More »

Bateau tunisien retenu au port de Lampedusa: Rapatriement de quinze marins

 

L’affaire se poursuit pour obtenir la levée de la rétention de l’embarcation et le reste de l’équipage actuellement en garde à vue

Depuis l’arraisonnement dans les eaux territoriales italiennes du « Haj Bahri » battant pavillon tunisien, et le placement du bateau sous séquestre au port de Lampedusa, le consulat de Tunisie à Palerme poursuit les démarches auprès des autorités italiennes compétentes pour tenter d’obtenir la levée de la rétention de l’embarcation et d’assister ceux parmi les membres de son équipage encore en garde à vue, apprend l’agence TAP auprès du ministère des Affaires étrangères.

En coordination avec le Commissariat régional au développement agricole de Monastir, a précisé hier le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué, le Consulat de Tunisie à Palerme a assuré le rapatriement de 15 marins sur un total de 19 qui formaient l’équipage du bateau.

En accord avec les gardes-côtes italiens, il a obtenu que l’un des armateurs et son fils restent à bord.

Le Consulat de Tunisie à Palerme a aussi rendu visite aux membres d’équipage (l’un des armateurs et son fils) en garde à vue et est intervenu pour permettre à ces deux derniers de téléphoner à leur famille en Tunisie, ajoute le ministère.

Cette affaire, précise-t-on dans le communiqué, continuera de bénéficier de tout l’intérêt et de tout le suivi requis, afin de parvenir avec les autorités italiennes compétentes à une solution qui permette la levée de l’arraisonnement du bateau dans les plus brefs délais.

Toujours selon le ministère des Affaires étrangères, les autorités italiennes ont inculpé le capitaine de l’embarcation et son second de pêche non autorisée dans les eaux territoriales italiennes, de refus d’obtempérer aux injonctions des gardes-côtes et de dommages causés à la vedette italienne, d’après les allégations de la partie italienne.

Le « Haj Bahri » avait été arraisonné le 30 mai dernier dans les eaux territoriales italiennes avec à son bord tout son équipage. Le bateau est encore retenu par les gardes-côtes italiens au port de Lampedusa.

Read More »

Le ministère des Affaires Etrangères annonce le suivi de l’affaire du chalutier “Haj Bahri”

 

Dans un communiqué rendu public, jeudi 26 juin 2014, le ministère des Affaires Étrangères a annoncé que ses services consulaires à Palermo continuent de suivre l’affaire du chalutier tunisien "Haj Bahri" retenu par les autorités italiennes à Lampedusa.

Le communiqué indique que 15 marins ont déjà été rapatriés en Tunisie et que 4 autres, parmi lesquels le propriétaire et son fils, sont restés pour assurer la sécurité du chalutier. La justice italienne accuse les 4 marins d’avoir violé l’intégrité des eaux territoriales italiennes, de pêche illégale, de refus d’obtempérer aux ordres des gardes-côtes, de tentatives de fuite et d’agression contre le bâtiment de la marine italienne. À rappeler que la saisie du chalutier par les autorités italiennes remonte au 30 mai dernier.

Read More »

Rapatriement des employés de l’ambassade de Tunisie en Irak

 

Le staff diplomatique de l'ambassade de Tunisie en Irak a été rapatrié à cause de la situation sécuritaire instable dans ce pays.

Lors de son passage, mardi, 24 juin 2014 sur Mosaïque Fm, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Mokhtar Chaouechi a indiqué que quelques responsables sont restés à l'ambassade afin d'assurer le service aux 250 Tunisiens résidents en Irak.

Read More »