Lundi , 15 août 2022

Archives du blog

Ras Jedir- Grande affluence : 4 mille voitures et 8 mille réfugiés en 24 heures

 

Une grande affluence de Libyens a été enregistrée, lundi, dans le point de passage de Ras Jedir suite aux derniers développements en Libye.

Selon des sources sécuritaire 4 milles voitures et au moins 8 mille personnes ont franchi la frontière tunisienne entre dimanche et lundi derniers.

Les unités de la douane ont procédé à des fouilles minutieuses pour empêcher le passage illégal d’armes.

Il est à noter que plusieurs missions diplomatiques accréditées en Libye ont également quitté la Libye pour s'installer provisoirement en Tunisie .

Read More »

Mongi Hamdi : ‘le scénrario de 2011 ne se reproduira pas’

 

Le ministre des affaires Etrangères Mongi Hamdi a déclaré que le scénario de 2011 ne se reproduira pas et que 'l’intérêt nation passe avant tout'.

 

 

'En cas de détérioration de la situation sécuritaire en Libye, les frontières seront fermées' ...'J'ai appelé le ministre des Affaires Etrangères algériens pour discuter de la situation sécuritaire en Libye'a-t-il ajouté.

Read More »

Mongi Hamdi n’exclut pas la fermeture de la frontière tuniso-libyenne

 

Invité sur le plateau du journal télévisé de la chaîne nationale Wataniya 1, dans la soirée du mardi 29 juillet 2014, le ministre des Affaires étrangères, Mongi Hamdi a évoqué l’état des lieux au niveau du post frontalier tuniso-libyen à Ras Jedir à la suite de la dégradation de la situation sécuritaire en Libye. Il a précisé, à cet effet, que le scénario qu’a connu la Tunisie en 2011 ne se reproduira pas, période qui a connu l’afflux de milliers de réfugiés fuyant alors de violents affrontements d’après la révolution libyenne.

 

Mongi Hamdi a expliqué, également, que l’intérêt de la Tunisie passera avant tout le reste, et que si cela s'avère nécessaire, les autorités de tutelle n’hésiteront pas à fermer les frontières avec la Libye. Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères a indiqué qu’il s’est entretenu avec son homologue algérien afin d’étudier la possibilité de tenir une réunion d’urgence dont l’objet sera d’examiner la situation sécuritaire en Libye.

 

Le chef de la diplomatie tunisienne a ajouté qu’en cas de détérioration de la situation en Libye, le consulat tunisien à Tripoli sera fermé et que seul un bureau consulaire sera ouvert au post frontalier à Ras Jedir pour faciliter le passage des ressortissants tunisiens et des réfugiés rentrant de la Libye.

Read More »

Ras Jedir : Un afflux massif de Libyens venus s’abriter en Tunisie

 

Le passage frontalier de Ras Jedir a vu, ce lundi 28 juillet 2014, un afflux massif de Libyens fuyant leur pays pour des raisons sécuritaires. En effet, la situation sécuritaire est précaire à cause  des conflits opposant différentes parties armées en Libye, selon l’agence TAP, et pourrait se dégrader davantage. L’image des foules et des queues de voiture au passage frontalier rappelle la première vague de réfugiés qui a lieu au lendemain de la révolution libyenne. 

« La situation est devenue insupportable, le danger est imminent et le pays est au bord de la guerre »déclarent certains parmi ceux qui ont passé les frontières. Outre les civils libyens, le passage de Ras Jedir connait également l’arrivée de plusieurs étrangers de différentes nationalités ainsi que des diplomates et des travailleurs dans le domaine pétrolier, tous venus à la recherche d’un abri sûr.

Des sources averties estiment que le nombre de personnes ayant franchi les frontières vers la Tunisie varie entre 4 et 6 mille pendant les dernières 24 heures, selon la TAP.

Read More »

Le personnel diplomatique américain de l’ambassade des Etats-Unis en Libye évacué vers la Tunisie

 

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry qui se trouvait à Paris pour des entretiens consacrés à la situation en Israël et dans la bande de Gaza, a annoncé, samedi 26 juillet 2014, l’évacuation de tout le personnel diplomatique américain de leur ambassade en Libye en raison d’un «risque réel» pour leurs agents en cause des violents affrontements dans la capitale.

Le personnel diplomatique américain réduit de l’ambassade a été transféré par route en Tunisie quelques heures après que le gouvernement libyen a mis en garde contre «l’effondrement de l’Etat» alors que les combats font toujours rage entre milices rivales à Tripoli pour le 13ème jour consécutif.
M. Kerry a noté que la Turquie a procédé, pour sa part, à l’évacuation de quelque 700 personnes.
Autre point, le secrétaire d’Etat américain a précisé que les Etats-Unis avaient «suspendu» leurs opérations diplomatiques en Libye, mais ne fermaient pas pour autant leur ambassade.

«La sécurité est la priorité. Malheureusement, nous avons dû prendre cette décision parce que l’emplacement de notre ambassade est très proche des combats intenses et des violences en cours entre factions armées libyennes», a expliqué la porte-parole du département d’Etat, Marie Harf, dans un communiqué. Le personnel diplomatique américain ne regagnera Tripoli que lorsque la situation l’autorisera.

Read More »

Libération des 11 Tunisiens kidnappés hier en Libye

 

Les 11 Tunisiens, kidnappés hier par des éléments armés à Zouara, en Libye, ont été libérés. Leurs raviseurs demandaient la libération de l’un des leurs arrêté à Djerba.

 

Selon le correspondant de Mosaïque FM à Médenine, les Tunisiens travaillent dans la contrebande dans la ville libyenne de Zouara. Ils avaient été kidnappés, dans la nuit du mercredi à jeudi 24 juillet.

 

Les kidnappeurs demandaient la libération de l’un de leurs proches arrêté hier, mercredi 23 juillet 2014, à Djerba en possession d’un pistolet.

Read More »

Les 15 Tunisiens kidnappés en Libye relaxés

 

Le membre de la commission de négociation tuniso-libyenne Mustapha Abdelkbir a déclaré que les Tunisiens kidnappés depuis hier à Boukmache en Libye ont été relaxés. Mustapha Ablekbir a déclaré que le nombre des Tunisiens kidnappés est de 15 personnes.  Abdlekbir a indiqué que les ravisseurs ont demandé à échanger les Tunisiens kidnappés contre un Libyen arrêté en Tunisie mais les autorités tunisiennes ont refusé d'obtempérer.

Read More »

Mehdi Jomâa en visite en Algérie Objectif: une stratégie antiterroriste commune

 

Le chef du gouvernement provisoire, Mehdi Jomâa, a effectué, hier, une visite éclair dans la Wilaya de Tebessa en Algérie, tout près de la frontière tunisienne.

Selon un communiqué de la présidence du gouvernement, cette visite s’inscrit dans le cadre de la coordination antiterroriste en prévision de la mise en place d’une stratégie sécuritaire et militaire de lutte contre ce phénomène.

Accompagné d’une délégation composée de membres du gouvernement et de responsables militaires et sécuritaires, Jomâa a eu une série d’entretiens avec le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal ainsi qu’avec des responsables militaires et sécuritaires algériens.

Ces entretiens ont porté sur le développement frontalier ainsi que sur les moyens de raffermir la coopération sécuritaire et militaire, notamment en matière d’échange de données et de logistiques.

Lors de cette visite, Jomâa était accompagné notamment du ministre de la Défense nationale, du ministre des Affaires étrangères, du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur chargé de la Sécurité et de hauts responsables sécuritaires et militaires.

Read More »

Mongi Hamdi : les militaires n’auront plus à attendre de recevoir des ordres pour réagir

 

Invité sur le plateau de radio Express FM, mercredi 23 juillet 2014, le ministre des Affaires étrangères, Mongi Hamdi est revenu sur la visite du chef du gouvernement, Mehdi Jomâa en Algérie où il était accompagné des ministres de la Défense, des Affaires étrangères et du ministre auprès du ministre de l’Intérieur chargé des dossiers sécuritaires, Ridha Sfar, ainsi que de hauts cadres sécuritaires et militaires. La visite a porté, essentiellement, sur le renforcement du partenariat entre la Tunisie et l’Algérie dans le domaine de la sécurité. « Il y a une grande volonté de la part des autorités algériennes de nous soutenir dans la lutte contre le terrorisme. Nous nous sommes mis d’accord sur l’échange de renseignements entre nos unités sécuritaires et militaires dans le cadre d’une coopération plus pointue entre les deux pays » souligne Mongi Hamdi.

 

Le ministre des Affaires étrangères a indiqué, en outre, que des opérations d’exploration seront menées conjointement au niveau des frontières tuniso-algériennes. Et d’ajouter qu’il a été décidé que des initiatives d’action seront entreprises sur le terrain sans attendre de recevoir les ordres des postes de commandement, et ce, lorsque des mouvements suspicieux pourront être observés. « La volonté politique existe bel et bien, il ne reste plus qu’à concrétiser la volonté sécuritaire et militaire pour réussir la lutte contre le terrorisme. » conclut Mongi Hamdi. 

Read More »

Mongi Hamdi : L’Algérie est disposée à aider la Tunisie dans la guerre contre le terrorisme

 

La visite de Mehdi Jomaa à Tebessa en Algérie avait pour but de renforcer la collaboration sécuritaire entre les deux pays, a déclaré Mongi Hamdi, ministre des affaires étrangère, ce matin sur Express Fm.

« Il y a une vraie volonté politique et une confiance réciproque pour collaborer dans tous les domaines, notamment le domaine militaire. L’Algérie s’est montrée prête à aider la Tunisie à confronter le terrorisme » a déclaré Mongi Hamdi.

 

« Nous nous sommes mis d’accord sur plusieurs points dont l’échange d’informations et de renseignements entre les institutions militaires des deux pays » a-t-il ajouté.

Les deux pays ont en effet décidé de mener conjointement des opérations d’explorations des frontières Tuniso-Algériennes en donnant plus de prérogatives et d’autonomie aux cadres sécuritaires pour bouger sans attendre les instructions quand il y a un danger imminent.

Read More »