jeudi , 9 février 2023
Home / page 20

Blog Archives

Tunisie : tour de vis médiatique ?

Les décrets-lois 115 et 116 qui régissent les médias tunisiens étant en cours de révision, les représentants de la société civile font des propositions. Certains patrons de presse et le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) suggèrent par exemple de créer un Conseil de la presse, qui serait une sorte de modérateur de la profession. Mais ils souhaitent aussi que ledit conseil soit habilité à gérer le budget de la publicité des entreprises publiques et à sanctionner financièrement les médias qui prendraient trop de libertés avec « l’éthique ».

Tunisie: Le président du SNJT réclame la mise en application du décret-loi n°115

Le président du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), Néji Bghouri a réclamé, mardi, la mise en application du décret-loi n°115 qui, a-t-il estimé, « représente l’unique cadre législatif qui régit les affaires de la presse et d’édition ». En réaction à la décision de la Cour d’appel du Kef qui avait prononcé un non-lieu dans l’affaire du journaliste Mouldi Zouabi, Bghouri a dénoncé la lenteur des procédures judiciaires qui, a-t-il regretté, « accuse un retard au niveau du ministère public, en première instance et en appel ».

Deux journalistes de la Télévision nationale agressés, le SNJT s’indigne

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a condamné, dans un communiqué publié le 26 octobre 2015, l’agression subie par les journalistes de la Télévision nationale, Ikbel Kalboussi et Atef Ben Hassine, par des agents des forces de l’ordre, lors de la couverture d’une noyade survenue dimanche au canal d’El Agba.

Au lieu d’organiser les chaînes tv et radio la HAICA est devenue une source de conflits (Le comité pour la protection des journalistes)

Le comité pour la protection des journalistes ( Committee to protect Journalists) a appelé les autorités tunisiennes à lever les menaces législatives qui pèsent sur la Presse.Dans son rapport sur la situation des médias en Tunisie présenté mardi lors d'une conférence de presse à Tunis, l'association recommande au gouvernement de s'engager, publiquement, à appliquer les mesures de protection disponibles dont le décret-loi 115 qui prohibe l'emprisonnement des journalistes. 

Aucune accusation n’est retenue contre Ben Gharbia, il sera convoqué, uniquement, en tant que témoin

Le procureur adjoint de la République et porte-parole officiel du pôle judiciaire contre le terrorisme, Sofiène Selliti a démenti les informations relayés par certains médias selon lesquelles un mandat d'amener international a été émis contre Moez Ben Gharbia, animateur TV et directeur de la chaîne de télévision privée Attassia.

Le journal Akher Khaber cible d’un plan terroriste

Le directeur du journal Akher Khabar, Raouf Khalfallah a déclaré ce mardi 06 octobre2015, que la brigade de lutte contre le terrorisme l’a informé, lundi soir de l’existence d’un plan terroriste visant à faire exploser les locaux de son journal. Dans une déclaration accordée à radio Shems Fm, Raouf Khalfallah a affirmé que certains individus, suspectés d’avoir participé à l’élaboration de ce plan, ont été arrêtés.

Un journaliste tunisien menace de révéler les noms de commanditaires d’assassinats politiques et d’attentats

Après avoir affirmé qu'il avait été victime d'une tentative d'assassinat "dans un café en face de sa maison" à Tunis, Moez Ben Gharbia a publié dimanche une vidéo dans laquelle il dit craindre d'être tué par "ceux qui ont tué Chokri Belaid et Mohammed Brahmi". Il y menace de révéler des informations sur "des bandes mafieuses" responsables notamment de la mort de Tarek Mekki et de Fawzi Ben Mrad.

Tentative d’assassinat de Moez Ben Gharbia : Aucune preuve, affirme le ministère de l’Intérieur

Le ministère de l’Intérieur a rendu public, mercredi, un communiqué dans lequel il a fait le point sur les investigations menées suite aux affirmations de Moez Ben Gharbia selon lesquelles il a fait l’objet d’une tentative d’assassinat de la part de 3 ressortissants libyens et dont il relevé les indices alors qu’il se trouvait dans un café de la cité Ennasr, hier mardi matin.