Dimanche , 15 septembre 2019

Archives du blog

Mais qui contrôle l’IVD et sa présidente ?!

 

L’affaire des archives continue à accaparer l’attention de l’opinion publique et de tous les acteurs politiques. Et il y a de quoi dans le sens où il s’agit de la mémoire collective nationale et de documents portant sur des secrets, souvent de la plus haute importance et d’une confidentialité à préserver. Que dire lorsque la question touche aux archives de la plus haute institution de l’Etat, en l’occurrence la présidence de la République !

Read More »

L’IDV dément toute opération de saisie des archives de prison

Le membre de l’instance de la vérité et de la Dignité Zouheir Makhlouf a démenti dans la journée du dimanche 28 décembre 2014 les informations relayées dans la soirée du samedi et selon lesquelles l’IDV a mobilisé des camions pour le déplacement des archives de centre de rééducation des mineurs délinquants à Gammarth.

« C’est une fausse information dénuée de tout fondement nous ne nous sommes rendus à aucune prison  pour y prendre des archives » a précisé Zouheir Makhlouf

Par ailleurs Zouheir Makhlouf a précisé que les membres de l’IDV rencontreront mercredi 31 décembre 2014 le nouveau président de la république afin de trouver une solution qui satisfera les deux parties et cela  afin d’accéder aux archives présidentielles.

Read More »

Sihem Ben Sedrine : Le budget de l’IVD pour 2015 s’élève à 30MD

La présidente de l’Instance Vérité et dignité (IVD), Sihem Ben Sedrine a révélé dimanche soir sur le plateau de « Liman Yajroo fakat » sur Al Hiwar Ettounsi, que l'instance réclame un budget de 30 millions de dinars pour l'année 2015, estimant qu'une partie de leur requête a été déjà accordée à l'IVD.

 

Elle a, dans ce cadre, assuré que ce montant de 30 millions de dinars n’est pas très important par rapport à celui accordé à l’Instance supérieure indépendante des Elections (ISIE) et qui s’élevé, selon elle, à 70 millions de dinars.

Read More »

Noura Borsali défie Sihem Ben Sedrine et la confond dans ses mensonges

Noura Borsali, la membre démissionnaire de l’Instance Vérité et Dignité n’a pas réussi à respecter son obligation de réserve, après le volume de contrevérités prononcé hier par la présidente de l’instance, Sihem Ben Sedrine, durant l’émission de Samir El Wafi.

Au cours même de l’émission, Mme Borsali a publié un message sur son profil Facebook pour dénoncer les propos de son ex présidente et la qualifier de menteuse. Mme Borsali est pourtant réputée pour sa correction et sa retenue. Elle rejoint tout simplement, les dizaines de journalistes et chroniqueurs qui ne cessent de rappeler, depuis des mois, que Mme Ben Sedrine n’est qu’une menteuse.

Dans son message, Noura Borsali écrit : « Sihem Ben Sedrine a déclaré que j'ai démissionné parce que les élections m'ont fait peur !! Il est tout à fait évident que de tels propos indignes d'une présidente d'une commission de vérité ne méritent pas de commentaire.

Mais je voudrais tout simplement lui lancer un défi, maintenant qu'elle a violé l'obligation de réserve imposée aux membres et elle menace de publier ma lettre de démission. Si elle ne le fait pas, je le ferai moi-même pour que la vérité soit dévoilée.

Je me limiterai à dire, ce soir, qu'une des raisons de ma démission, ce sont ses mensonges dont elle a fait une règle de gestion du groupe. Et que de mensonges et de vérités cachées dans l'émission de ce soir !

Exemple : le salaire du président du comité marocain ne correspond pas à la somme qu'elle a dite. Elle n'a pas dit qu'en dehors d'importants salaires, Mohamed VI n'a pas accordé de voitures de fonction aux membres de l'Instance. Seul le président disposait d'une voiture...Et puis, franchement, elle ne doit pas se comparer à Desmond Tutu ! Pauvre Tunisie !

Quelle vérité attendez-vous de cette femme dont je continuerai à demander le départ de la tête de l'IVD ? Que de bévues jusque-là ! Elle est en train de décrédibiliser l'IVD et tout le processus de justice transitionnelle. Ce soir, en suivant l'émission, j'avais honte pour mon pays. »

Read More »

Sihem Ben Sedrine porte plainte contre la sécurité présidentielle

 

La présidente de la commission de la Vérité et Dignité, Sihem Ben Sedrine a assuré qu’elle a été empêchée d’accéder aux archives du Palais de Carthage, malgré un accord signé entre la commission et la Présidence.

 

 

Sihem Ben Sedrine a déclaré, lors d’une conférence de presse, tenue aujourd’hui, vendredi 26 décembre, que la commission a porté plainte contre certains éléments du syndicat des agents et des cadres de la sécurité Présidentielle, qui a interdit à la commission de transporter l’archive du Palais.

Read More »

Instance vérité et dignité — Réception des requêtes

 

Hier, démarrage du dépôt par les victimes de la torture et de la dictature des requêtes auprès du siège de l’Instance vérité et dignité. Déjà, 205 dossiers ont été réceptionnés en attendant les séances d’écoute qui démarreront à la mi-février 2015 au niveau central et, au plus tard, en mars prochain, dans  les régions

Read More »

Actors test

Read More »

Démarrage de l’Instance Vérité et Dignité: Sera-t-elle à la hauteur des attentes ?

 

L’Instance vérité et dignité est enfin opérationnelle. Les victimes peuvent déposer leurs dossiers à partir du lundi 15 décembre auprès du siège central situé à Montplaisir Six mois après son installation officielle, en juin dernier, l’Instance vérité et dignité (IVD) vient, enfin, de prendre les commandes, annonçant le démarrage effectif de ses activités.

Read More »

Justice transitionnelle: Les dossiers reçus à partir du 15 décembre

 

L'Instance Vérité et Dignité (IVD) chargée de recenser et d'indemniser les victimes des abus des régimes de Ben Ali et Bourguiba en Tunisie a annoncé mercredi qu'elle commencerait à recevoir les dossiers la semaine prochaine. "Nous allons commencer à recevoir les plaintes à partir du 15 décembre pendant un an, jusqu'au 14 décembre 2015", a indiqué à l'AFP son vice-président, Zouheir Makhlouf.

Read More »