Vendredi , 7 octobre 2022

Archives du blog

Tunisie-Corruption : Douanes, partis politiques et police aux 1ers rangs !

La corruption, sujet de prédilection de tous les Tunisiens depuis la dénommée révolution. Tout le monde en parle, citoyens, hommes politiques, gouvernants, ONG et toutes les instances qui lui sont désormais dédiées, en application du dicton disant que ce «sont ceux qui en parlent le plus, qui en font le …

Read More »

Hâter la promulgation de la loi sur la dénonciation de la corruption

Les participants à un atelier sur la lutte contre la corruption organisé, lundi à Tunis ont souligné la nécessité de hâter la promulgation de la loi sur la dénonciation de la corruption et la protection des dénonciateurs. Ils ont estimé que le projet de loi dans sa version actuelle contient …

Read More »

Tunisie : 120 dossiers transférés aux tribunaux par l’instance de lutte contre la corruption

 

L’instance nationale de lutte contre la corruption a annoncé mardi avoir transféré 120 dossiers au ministère publique des différents tribunaux de première instance portant sur l’appropriation de deniers publics, des fraudes dans les résultats des concours de recrutement, des transactions publiques et la gestion des services publics vitaux.

Read More »

Entretien avec Chawki Tabib, président de l’INLUCC: Toutes les instances chargées du contrôle vivent sous le seuil de pauvreté

 

Chawki Tabib a exposé les grandes lignes de la stratégie nationale de lutte contre la corruption. Mais, il n’a pu s’empêcher de lever le voile sur les incohérences d’une politique nationale qui se veut efficace mais ne se donne pas tous les moyens. Entretien et des révélations.

Read More »

Tunisie – Corruption : Une commission commune pour mieux traiter les dossiers

Le ministre de la Fonction publique et de la Lutte contre la corruption, Abid Briki et le président de l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption, Chawki Tabib, ont trouvé un accord autour de la composition d’une commission commune pour passer à la loupe les projets de lois et les dossiers de corruption.

Abid Briki a déclaré, lors de sa réunion avec Chawki Tabib

Read More »

Corruption : Le travail de l’INLUCC est plombé par le manque d’indépendance

 


L’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC) a appelé dans son rapport semestriel, qui vient d’être publié, les différentes parties concernées à lui assurer l’indépendance morale et financière  afin qu’elle exerce sa mission dans les bonnes conditions.

Read More »

Chawki Tabib : 106 dossiers de corruption présentés à la Justice

Le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption, Chawki Tabib, a indiqué que près de 2000 dossiers portant sur des soupçons de corruption ont été reçus depuis le début de l’année.

« Ces soupçons de corruption touchent le ministère de l’Intérieur, le ministère des domaines de l’Etat, le ministère de la Santé et le ministère des Finances et ont été transmis à la justice », a déclaré Chawki Tabib sur radio Mosaique FM.

Read More »

Chawki Tabib : Un ministère de Lutte contre la corruption est inutile et inopportun

 

Le président de l'Instance nationale pour la lutte contre la corruption, Chawki Tabib a indiqué, mardi 16 août 2016, sur Mosaïque Fm, que la corruption gangrène le système et concerne de surcroit un bon nombre de responsables au sein de l’administration et surtout dans le cadre législatif qui commande les appareils de l’Etat.

 

Read More »

Kamel Ayadi : «La norme anti-corruption verra prochainement le jour»

La corruption est un fléau mondial. Qu’elle soit politique, économique, ou autre, elle met le processus de la justice transitionnelle en péril et nuit à l’Etat de droit. En Tunisie, la corruption a augmenté après le 14 janvier, un constat que beaucoup d’experts confirment. Mais que faut-il faire pour lutter efficacement contre ce phénomène?

Read More »

Lutte anticorruption: La ligue des purificateurs contre les maraudeurs

Le Tribunal administratif, vrai grand rempart contre la corruption en Tunisie, grâce, notamment, à la souplesse qui le caractérise et qui consiste essentiellement dans l’interprétation de la requête et dans l’élargissement des délais. Paradoxalement, selon le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption, les conditions de travail sont lamentables au TA, dont le budget ne dépasse pas 150 mille dinars.

Read More »