Lundi , 9 décembre 2019

Archives du blog

La HAICA reste en fonction jusqu’à l’élection de la nouvelle Instance

La Haute autorité indépendante pour la communication audiovisuelle (HAICA) continuera à assurer ses fonctions après l’expiration de son mandat en mai prochain, jusqu’à l’élection des membres de la nouvelle Instance de régulation audiovisuelle, a indiqué samedi la vice-présidente de l’Instance, Assia Laâbidi. En vertu du texte de la Constitution 2014, …

Read More »

« La Classe » : La Haica convoque le représentant légal de Tounesna

La Haica a rendu public un communiqué, ce dimanche 13 janvier 2019, annonçant qu’elle a adressé une convocation au représentant légal de la chaîne Tounesna à la suite de la diffusion de l’émission « La Classe », le 12 janvier 2019 à 20h45. La Haica affirme que cette émission constitue une violation …

Read More »

Grève à la HAICA

Dans une déclaration accordée à Réalités Online ce lundi 17 décembre 2018, Mohamed Balti, secrétaire général du syndicat de base des employés et cadres de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle HAICA, a affirmé que les employés de l’instance observent ce lundi une grève générale présentielle en signe de protestation …

Read More »

Attentat-suicide : la HAICA recadre les médias

La Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA) a invité, mardi 30 octobre 2018, les journalistes à respecter les règles de conduite relatives à la couverture des actes terroristes. Ces règles concernent le traitement médiatique des victimes, de leurs familles ainsi que les proches des auteurs d’attaques. Ce rappel …

Read More »

La HAICA retire la licence de Radio Kelma

La Haute autorité indépendante pour la communication audiovisuelle (HAICA) a décidé de retirer à Omar Mestiri la licence d’exploitation de la fréquence de Radio Kelma. Cette décision a été prise le 13 novembre 2017 et rendue publique aujourd’hui, 27 novembre.   La HAICA a pris cette décision car Omar Mestiri …

Read More »

Tunisie: l’instance de l’audiovisuel dit craindre pour la liberté d’expression

L’instance chargée de réguler le secteur audiovisuel en Tunisie s’est inquiétée vendredi d’un possible recul de la liberté d’expression au sein des médias publics en citant des “ingérences” du gouvernement, ce qu’un haut responsable a démenti. “Il y a des signes dangereux qui prédisent un recul de la liberté d’expression”, …

Read More »

Nessma, ElHiwar, HannibalTV et les autres… à qui appartiennent-ils ?

Outre la version intégrale (voir ici-bas), voici un résumé vidéo de l’exposé du rapport de Mouna Mtibaa concernant la propriété des médias audiovisuels privés en Tunisie. Exposé ayant eu lieu au sein des locaux de l’association YAKADHA. Le rapport a été introduit et conclu par Kamel Labidi, ancien président de …

Read More »

Hichem Snoussi, membre du Conseil de la HAICA: Un retour en arrière

L Haica réprouve cette circulaire qui est en nette contradiction avec la Constitution de 2014, tant elle limite le droit et l’accès à l’information et entrave la liberté d’expression. La circulaire n°4 du 16 janvier 2017 communiquée par la présidence du gouvernement, concernant la relation entre les fonctionnaires du secteur …

Read More »

Intégrité des médias : la vigilance citoyenne, plus que jamais nécessaire

La Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA) a sanctionné, mercredi 26 octobre, Nessma pour rétention de documents et refus d’obtempérer aux demandes relatives à la situation financière de la chaîne et les activités politiques de son représentant légal.

Read More »

HAICA : Les productions TV ramadanesques font l’apologie de la violence

Nouri Lajmi, président de la Haute autorité indépendante de communication audiovisuelle (HAICA) s’est exprimé ce vendredi 1 juillet 2016 sur les ondes de Shems Fm pour faire un état des lieux des dépassements constatés dans les productions audiovisuelles de ce mois de ramadan.

 

Il indique que certains feuilletons font l’apologie de la violence et tendent à la banaliser ce qui est très dangereux pour les générations à venir. Bien que les sujets abordés soient de l’ordre de la réalité il énonce : « Il ne faut pas tomber là-dedans et il n’appartient pas aux producteurs TV tunisiens de mettre ses réalités devant la caméra ».

 

Les dérives les plus récurrentes et les plus constatées sont les actes de violence, le non-respect du droit des enfants et les atteintes portées à l’image de la femme qui est diabolisée et source de toutes les ruses et tromperies.

Il ajoute que les productions audiovisuelles tunisiennes prônent la bassesse et font la promotion de la publicité comme il l’énonce : « Nous sommes devenus producteurs pour la publicité ».

 

Read More »