Dimanche , 26 juin 2022

Archives du blog

Un terroriste classé dangereux appréhendé

 

 Un terroriste classé dangereux a été appréhendé, hier matin, au Kef, a indiqué une source sécuritaire au district de la sûreté au Kef au correspondant de l’agence TAP dans la région sans autre précision.
Selon la même source, l’arrestation du terroriste s’est effectuée sur la base d’informations selon lesquelles le suspect aurait quitté la capitale en direction du Kef où il comptait rejoindre un groupe terroriste retranché dans les montagnes de la région.

Read More »

Terrorisme:Abou Aymen Al Wahrani abattu à Kasserine

 

Abou Aymen Al Wahrani, un des principaux leaders de l'organisation Katibet Okba Ibn Nafaa a été abattu à Kasserine, lors de l’opération sécuritaire qui a été menée dans la nuit de mardi à mercredi,16 et 17septembre 2014.

 

Abou Aymen Al Wahrani était un terroriste actif mais également un des administrateurs de la page Fajr Al Kairouan sur Facebook. Il est impliqué dans les opérations terroristes contre l’armée et les forces de l’ordre.

Read More »

Pilonnage des hauteurs du mont chaambi-Opérations chasse à l’homme

 

Un élément dangereux de nationalité algérienne tué

Les opérations de chasse à l’homme et le pilonnage «intensif» et «précis» des hauteurs du Chaâmbi et de Sammema effectués ces derniers jours par les unités de l’Armée nationale ont désorganisé les mouvements des terroristes et permis d’en éliminer deux éléments lors de l’opération du lieudit Mazrak Chams, près de Kasserine, selon  le porte-parole du ministère de la Défense, le lieutenant-colonel Belhassen Oueslati.

Les récentes opérations militaires ont contraint les groupes terroristes à chercher dans la précipitation de nouvelles cachettes, voire à tenter de fuir le territoire tunisien, a-t-il ajouté.

L’élément dangereux de nationalité algérienne Abou Aymen a été abattu au cours de l’assaut donné par l’armée et les forces de sécurité, dans la nuit de mardi à mercredi, a précisé le porte-parole qui n’a pas exclu que le deuxième élément neutralisé soit lui aussi algérien.

Le lieutenant-colonel Oueslati explique le succès de l’opération de Mazrak Chams par «la décision du commandement commun sur le terrain d’agir immédiatement dès que lui parvient un renseignement sur des mouvements suspects».

Les unités de l’Armée nationale continuent à passer au peigne fin les zones limitrophes de la frontière ouest pour traquer les éléments suspects retranchés dans les reliefs, a-t-il encore dit, affirmant que «les formations des forces spéciales de l’armée poursuivent le combat contre le terrorisme avec un moral élevé et une forte détermination».

D’après lui, l’opération de Mazrak Chams est «un succès qualitatif à l’actif des forces spéciales de l’Armée nationale» et représente «un puissant apport au moral des unités déployées sur le terrain, dans le cadre du dispositif de lutte contre le terrorisme».

Un communiqué conjoint des ministère de la Défense et de l’Intérieur avait fait état, hier matin, de l’élimination de deux éléments terroristes dans des accrochages survenus dans la nuit de mardi à mercredi.

Selon le même communiqué, deux éléments d’appui aux groupes  terroristes, de nationalité tunisienne, ont été appréhendés  et deux fusils-mitrailleurs saisis avec leurs munitions, ainsi que deux grenades.

Read More »

Opération sécuritaire à Jebel Semmama : un terroriste tué et un autre blessé

 

Un terroriste a été tué et un autre blessé par les forces de la sécurité et de l'armée nationale lors d'une opération sécuritaire à Mezreg Chems à Jebel Semmama dans la délégation de Sbeitla, à Kasserine, a rapporté notre correspondant dans la région citant une source sécuritaire.  Selon la même source, l'opération séuritaire est en cours.

Read More »

Mandat de dépôt contre 21 présumés terroristes

 

Le tribunal de première instance de Tunis a émis, mardi 9 septembre 2014, un mandat de dépôt contre 21 présumés terroristes en relation avec le groupe de Jebel Chaambi.

 

Les 21 prévenus avaient été arrêtés le 5 septembre à Sidi Bouzid (centre). Ils sont accusés de trafic d’armes et de soutien logistique aux terroristes retranchés à Jebel Chaambi, à Kasserine (centre-ouest).

 

Ils sont également accusés d’avoir entrainé des individus en vue de commettre des actes terroristes.

 

Sur les 24 suspects entendus mardi par le juge d’instruction, 3 ont été libérés pour manque de preuves.

Read More »

Ben Guerdane: saisie d’armes et explosifs allant à Sidi Bouzid

 

Le porte parole du ministère de l’intérieur, Mohamed Ali Aroui a indiqué queue les unités de la garde nationale de Ben Guerdane ont réussi à saisir une importante quantité d’armes, de munitions et des explosifs qui étaient destinée à Sidi Bouzid pour ensuite être dirigés vers Mont Chaambi.

Les unités de la douane ont pu arrêter les deux frères Moez et Mabrouk Zaafouri qui conduisaient un camion 4x4 arrêté au niveau de Oued Rebai à Ben Guerdane :

Les armes saisies

28 Grenades

30 détonateurs

11 lance- roquette RPG

760 Cartouches calibre  7.62

5976 Cartouches longues calibre 7.62

18 mille dinars

Un 4x4 destiné au transport de marchandises

Mohamed Al i Aroui a ajouté qu’après autorisation de poursuivre l’enquête et grâce aux opérations de renseignement méticuleuses, les unités de la garde nationale de Sidi Bouzid ont pu arrêter 9 individus ayant une relation avec ce groupe ainsi que trois autres. Le nombre de terroristes arrêté a atteint les 12 éléments en relation avec le dangereux terroriste Khaled Chebbi surnommé « Lokmane Abou Sakhr ». Ce dernier ainsi que Mohamed Ali Gharbi et d’autres éléments du groupe sont toujours en fuite.

Lors des descentes et des fouilles dans des maisons dans le gouvernorat de Kasserine, Les unités spécialisées ont saisi des brodequins, des tentes, un générateur électrique pour charger  du matériel électronique, qui devaient être transférés à Mont Chaambi et Salloum ainsi que des documents de montage et démontage d’armes.

Read More »

Gafsa : arrestation d’un individu soupçonné d’appartenir à un mouvement terroriste

 

Une source sécuritaire du district de Gafsa a déclaré à l'agence TAP qu'un individu soupçonné d’appartenir à un mouvement terroriste, a été arrêté alors qu’il quittait une agence bancaire du centre-ville, après avoir échangé des devises en monnaie locale.

La même source a précisé que le suspect était venu du gouvernorat de Kasserine en compagnie d’une autre personne, pour échanger la somme de 8.540 dollars en monnaie locale, ajoutant que les unités de la sécurité ont arrêté cet individu, et que son compagnon, en revanche, a pu prendre la fuite.

L’enquête et les investigations se poursuivent, en attendant de transférer le suspect à Tunis, pour comparaître devant la justice

Read More »

Tunisie : le député Mohamed Ali Nasri attaqué chez lui par des hommes armés

 

Le député tunisien Mohamed Ali Nasri a été agressé dans la nuit par des hommes armés dans son domicile de Kasserine. Il s'est cassé une jambe dans sa fuite.

Même si le ministère de l'Intérieur parle dans un communiqué de "tentative d'assassinat", les motivations de l'attaque par des hommes armés du domicile du député tunisien Mohamed Ali Nasri, à Kasserine dans la nuit de lundi à mardi 2 septembre, sont encore floues. Les assaillants dont l'identité n'est pas connue, ont tiré en l'air avant de faire irruption chez l'homme politique, élu à l'Assemblée nationale constituante sur une liste du Congrès pour la république (CPR) de Moncef Marzouki - il a depuis rejoint Nida Tounès, qu'il a également quitté en avril dernier.

Selon son frère, Mohamed Essghaier Nasri, l'élu a pu échapper à ses agresseurs mais s'est cassé la jambe en sautant le mur le séparant de la maison de ses voisins. Le porte-parole du ministère de l’intérieur, Mohamed Ali Aroui, a confirmé ces informations. Interrogé par Mosaïque FM, il a précisé que les agresseurs étaient au nombre de six. Les "terroristes" seraient descendus de Jebel Saloum, proche de la cité Ezzouhour ou habite Mohamed Ali Nasri.

À deux mois des législatives

"Vers 22h, je suis rentré à la maison (...) quelqu'un a frappé très fort et anormalement à la porte. J'ai ouvert et j'ai vu un homme armé cagoulé et derrière lui deux autres hommes", a raconté M. Nasri, lui aussi sur Mosaïque FM. "J'ai refermé la porte, et je me suis jeté de la fenêtre du 2e étage pour tomber sur la maison de mes voisins (...) des tirs ont retenti pendant au moins cinq minutes et lorsque ça s'est arrêté j'ai crié et les gens m'ont conduit dans ma voiture à l'hôpital."

Samedi dernier, le ministre tunisien de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou avait fait état de "menaces terroristes" pesant sur le bon déroulement des élections. C'est aussi à Kasserine, ville voisine du mont Chaambi, à la frontière algérienne, où les forces tunisiennes pourchassent depuis plus d'un an et demi un groupe lié à Al-Qaïda, que la maison Lotfi Ben Jeddou avait été attaquée fin mai.

Cette nouvelle attaque intervient à moins de deux mois des législatives prévues le 26 octobre qui seront suivies un mois plus tard par la présidentielle, des scrutins devant doter la Tunisie d'institutions pérennes pour la première fois depuis la révolution de janvier 2011.

Read More »

Attaque terroriste contre le domicile de Med Ali Nasri : Précisions de Med Ali Aroui

 

Le porte-parole officiel du ministère de l'Intérieur, Med Ali Aroui a nié la rumeur lancée par certains médias selon laquelle le député à l'ANC, Med Ali Aroui aurait été blessé par balle à son domicile familial sis à Kasserine.

 

Aroui a relaté les faits, en expliquant que 6 éléments terroristes ont tenté de l'assassiner en ouvrant le feu sur son domicile familial, le député a tenté de se réfugier chez ses voisins ce qui lui coûté une blessure à la jambe. Il a été transféré à l'hôpital de la région pour y recevoir les soins nécessaires.

 

Aroui a ajouté qu'une opération de ratissage a lieu dans la région,à la recherche des terroristes qui ont pris la fuite après l'attentat.

Read More »

Tentative d’assassinat du député Mohamed Ali Nasri (Nida Tounes)

 

Le député Mohamed Ali Nasri (Nida Tounes) a échappé, dans la nuit du lundi 1er septembre 2014, à une tentative d’assassinat chez lui à Kasserine.

 

Le député habite dans une maison à la cité Ezzouhour à Kasserine (centre-ouest), à proximité d’un oliveraie au flanc de Jebel Salloum, où sont réfugiés des groupes terroristes.

 

Un groupe armé a tenté, hier soir, de pénétrer par la force chez lui, mais il n’a pu y parvenir.

 

Le député a seulement été blessé à la jambe gauche en tombant pendant sa fuite: il a sauté du 2e étage de sa maison. Il a été transporté à l'hôpital de Kasserine où il a subi les premiers soins. Son état est stable.

 

Selon des témoins, le groupe était formé de 3 individus armés et ils se sont enfuis.

 

Les témoins déplorent le retard mis par les forces de sécurité à se dépêcher sur les lieux de l'attaque, ce qui a permis aux terroristes de s'enfuir et de disparaître avec une totale facilité.

 

Cette tentative d’assassinat, confirmée par un communiqué du ministère de l’Intérieur, survient un mois après des déclarations fracassantes faites par le député à l’Assemblée nationale constituante (ANC), pendant l’examen de la loi antiterroriste.

 

Le 11 août dernier, M. Nasri avait en effet révélé que des éléments terroristes ont été arrêtés à Kasserine puis relâchés après des interventions de personnes bien placées, ajoutant que des procès-verbaux avaient été falsifiés pour permettre la libération de ces terroristes.

Read More »