dimanche , 4 décembre 2022
Home / page 19

Blog Archives

Le ministère de la Justice dénonce l’agression du personnel d’un tribunal à Jendouba

Le ministère de la Justice a dénoncé, dans un communiqué publié lundi 28 janvier 2013, l'agression perpétrée le jour même contre le personnel du Tribunal de première instance de Jendouba, (magistrats, agents et greffiers de juridiction) par des individus qui protestaient contre une décision du juge d'instruction.Le ministère considère cette agression comme une atteinte au prestige de l'Etat et qui peut compromettre sa sécurité et menacer son existence, dans la mesure où la magistrature et l'institution judiciaire font partie intégrante des principes de l'unité et de la pérennité de l'Etat. Il annonce, dans ce contexte, sa solidarité avec les magistrats et les employés en relevant de la région.En outre, le ministère de la Justice appelle le représentant du ministère public à prendre toutes les dispositions nécessaires contre ces agresseurs et réaffirme son engagement à lutter contre toutes les tentatives visant à porter atteinte aux tribunaux et à nuire au prestige de la magistrature.

Jebel Ouergha: Les forces sécuritaires à la recherche d’éléments terroristes

 

Les forces sécuritaires ont effectué une opération de ratissage au niveau du Jebel Ouergha, à la recherche d’individus extrémistes, a rapporté mardi 1er octobre 2013, Mosaïque fm.Les forces sécuritaires ont décidé de passer au peigne fin la zone du Jebel Ouergha, situé entre la ville d’Oued Melliz, dans le gouvernorat de Jendouba, et la ville de Touiref, dans le gouvernorat du Kef. Cette opération de ratissage intervient à la suite d’arrestation d’individus ayant avoué garder secrètement un groupe de salafistes à Jebel Ouergha.

Jendouba: Manifestation de soutien au Syndicat des forces de l’ordre de Tunis

 

 

 

Des membres de l’Union Régionale des Syndicats des Forces de Sûreté Tunisienne ont manifesté ce matin devant le Tribunal de Première Instance de la ville de Jendouba, a rapporté mercredi 18 septembre 2013, Mosaïque fm. 

 

Les représentants de l’Union Régionale des Syndicats des Forces de Sûreté Tunisienne de Jendouba ont effectué une manifestation en guise de solidarité aux membres du Syndicat des forces de l'ordre de Tunis, amenés à comparaître aujourd’hui au Tribunal de Première Instance de Tunis.

 

A rappeler que Montassar Materi, secrétaire général de l’Union des Synidcats des Forces de l’ordre de Tunis et Imed Haj Khlifa, porte parole de l’Union,  ont été convoqués à comparaître devant le juge les 18, 19 et 20 septembre 2013 pour avoir tenus des propos relatifs relative aux affaires de terrorisme en Tunisie lors de la dernière conférence de presse de l'union. 

Nouveau district de la sûreté nationale à Jendouba

 

 

Un district de la sûreté nationale vient d’être créé dans le gouvernorat de Jendouba. Il regroupe trois arrondissements sécuritaires dont deux nouveaux, ceux de Tabarka et de Ghardimaou en plus de celui de Jendouba-ville.

 

Selon le chef du district, cette réalisation intervient en considération de l’expansion urbaine dans la région, la grande agglomération que compte le gouvernorat en plus des spécificités géographiques de cette zone (forêts,montagnes et bande frontière). Le nouveau district, a-t-il précisé dans une déclaration à la correspondante de l’Agence TAP, contribuera à assurer la stabilité et la sécurité et à garantir une meilleure efficacité en cas d’intervention.

 

Depuis sa création en mois d’août dernier, le nouveau district de la sûreté nationale a été bien outillé et renforcé en ressources humaines permettant une réorganisation des points de contrôle permanents au niveau des entrées de la ville et l’installation de nouvelles patrouilles équipées en vue d’assurer la sécurité des citoyens. Le chef du district et les responsables des trois arrondissements sécuritaires ont indiqué que tous les efforts seront consentis pour garantir la stabilité sécuritaire dans le gouvernorat de Jendouba.

 

Des campagnes sécuritaires lancées récemment dans le gouvernorat de Jendouba ont touché les différentes délégations et plusieurs quartiers populaires et abouti à l’arrestation de 96 individus, impliqués dans divers délits, dont 52 recherchés.

Deux postes frontaliers attaqués au nord du pays, en quelques heures

 

 

Deux attaques ont eu lieu, ce mercredi 16 octobre 2013, contre deux postes frontaliers au nord du pays, à quelques heures d’intervalle.La première attaque a visé un poste frontalier avancé de la Garde nationale à Faj Hassine.

 

Les assaillants ont été contrés et ont dû battre en retraite.Quelques heures plus tard, une deuxième attaque a eu lieu contre un poste frontalier de El Mella dans une zone montagneuse près de Ghardimaou (Gouvernorat de Jendouba).

 

Cette fois, il y a eu des échanges de tirs entre le groupe d’assaillants et les agents de la Garde nationale pendant une vingtaine de minutes. Des renforts de l’armée et des hélicoptères ont été appelés à la rescousse.Pour l’instant, aucune victime ni blessé n’a été signalé des deux côtés.

A la «Maison de l’artisanat» a fernana-La police s’installe

 

 

La «Maison de l’artisanat» de la délégation de Fernana vient d’être utilisée pour abriter des locaux sécuritaires, pour certains services relevant du district de la garde nationale de Jendouba.

 

Un responsable du conseil régional du gouvernorat de Jendouba a indiqué que cette initiative entre dans le cadre des efforts de bonne exploitation des biens immobiliers qui appartiennent à l’Etat, surtout que la bâtisse n’avait pas atteint l’objectif pour lequel elle avait été créée et qu’elle n’avait pas aidé à la dynamisation du secteur de l’artisanat dans la délégation, en plus de la dégradation dont elle est menacée si elle demeure vide.

 

La décision a, en outre, été prise vu le besoin urgent de trouver des locaux pour les services sécuritaires à Fernana et la vétusté des anciens locaux, sachant que le siège de la «Maison de l’artisanat» sera exploitée provisoirement, en attendant la construction de nouvelles bâtisses offrant les conditions adaptées dans cette zone frontalière.

 

La «Maison de l’artisanat» de la délégation de Fernana avait été construite en 2009 pour un coût de 650 mille dinars.

L’armée pourchasse un groupe terroriste dans la forêt de Touiref

 

 

Après les échanges de tirs entre un groupe armé et les agents de la sécurité dans la zone frontalière d'El Mella, près de Ghardimaou (gouvernorat de Jendouba, nord-ouest), des unités de la garde et de l'armée nationales se sont déployées dans le gouvernorat du Kef.

 

Les renforts sécuritaires ont pris position dans la région de Touiref, proche du gouvernorat de Jendouba, pour prévenir d'un éventuel déplacement des groupes armés dans les forêts de Touiref.

Le ministre Ben Gamra rassure les Algériens sur la sécurité dans les zones touristiques

Le ministre du Tourisme Jamel Ben Gamra a rassuré, lors d’une conférence de presse tenue jeudi 15 août 2013 à Tabarka en présence de journalistes algériens, les touristes algériens au sujet de la sécurité dans toutes les zones touristiques et notamment à Tabarka (gouvernorat de Jendouba), selon la TAP. Ainsi, le ministre Ben Gamra a souligné la stabilité et la sécurité tout au long des lignes frontalières tuniso-algériennes, hormis le mont Chaâmbi à Kasserine. Il a mis en relief que l’armée et les forces de sécurité sont en état d’alerte permanent. Il a indiqué, dans ce contexte, que les unités de sécurité et de l’armée nationale sont parvenues à neutraliser 50% des milices de terroristes, notant que les autorités tunisiennes vont redoubler d’efforts au niveau de la coordination avec leurs homologues algériennes pour stopper le terrorisme. Autre point, le ministre du Tourisme a mis en exergue la stabilité de la situation sécuritaire au niveau du passage frontalier de Malloula relevant de la délégation de Tabarka qui enregistre quotidiennement le passage de 2.500 à 3.000 personnes. Ce passage a enregistré au cours de la période allant du 1er juin et 13 août 2013 une hausse de 167% du nombre de touristes algériens, par rapport à la même période de l’année écoulée.

L’Algérie ferme les postes frontaliers de Melloula et Babbouch avec la Tunisie

Les autorités algériennes ont fermé, hier, par mesure de sécurité, le poste frontalier de Melloula (près de Tabarka) et celui de Babouch (près Aïn Drahem). Et un état d'alerte a été décrété parmi les services douaniers. Selon les autorités algériennes, le trafic avec la Tunisie est provisoirement suspendu au niveau des deux points frontaliers. Jeudi matin, un Algérien en possession d'armes (un pistolet calibre 9mm, un fusil de type kalachnikov et une quantité de munitions) a été arrêté vers 2 heures du matin au poste frontalier de Melloula. L'homme est né en 1977 et il venait de Libye.

Arrestation d’un Algérien en possession d’armes à la frontière tuniso-algérienne

Un Algérien prénommé Mihoub, en possession d'armes, a été arrêté jeudi à 2 heures du matin au niveau du passage frontalier de Melloula, à 6 km de Tabarka (nord-ouest). L'Algérien, né en 1977, a été arrêté par la police des frontières dès son arrivée au poste frontalier de Melloula. Selon la police, l'homme était à Tabarka et il a pris tôt le matin un taxi collectif (transport rural) jusqu'au poste frontalier. Il était en possession d'un pistolet calibre 9mm, d'un fusil de type Kalachnikov et d'une quantité de munitions. Les armes ont été saisies et la garde nationale est en train d'auditionner le prévenu avant de le déférer devant le juge d'instruction.