Mercredi , 21 février 2024
Page d’acceuil / Articles principaux / Le Bloc national dénonce le retrait du nom de son élu de la liste des députés, publiée sur le site du Parlement

Le Bloc national dénonce le retrait du nom de son élu de la liste des députés, publiée sur le site du Parlement

Le Bloc national indépendant a dénoncé le retrait du nom de son député Sami Ben Abdelali (Circonscription d’Italie) de la liste des élus, publiée sur le site officiel du Parlement.

Dans un communiqué, le Bloc appelle l’assemblée des représentants du peuple à revenir sur cette décision et à présenter des précisions écrites à ce sujet.

Le Bloc national indépendant dit rejeter ces pratiques qu’il considère comme un ” outrage ” à l’institution législative voire une ” atteinte à la volonté du peuple “.

L’administration de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) avait retiré le nom du député de la circonscription d’Italie, Sami Ben Abdelali, de la liste des députés publiée sur le site électronique du Parlement.

Dans une déclaration, lundi dernier, à l’agence TAP, Sirine Mrabet, assesseure du président de l’ARP chargée de la l’information et de la communication, a indiqué que les députés, et particulièrement les membres du bloc national indépendant, ont été surpris de constater le retrait du nom du député Sami Ben Abdelali de la liste des députés.

” Le bureau de l’ARP ne s’est pas réuni depuis le début du mois d’août courant et, donc, la demande de levée de l’immunité de Ben Abdelali n’a pas été étudiée ” , a-t-elle ajouté, précisant que les rapports de la commission du règlement intérieur concernant ce dossier ont été reçus le 30 juillet dernier, date de début des vacances parlementaires.

Mrabet a rappelé que le bureau du parlement doit, suivant le règlement intérieur, examiner ces rapports et décider d’une plénière à cet effet dans une période de 12 jours à partir de la date de réception des rapports de la commission.

” Aucune donnée, telle qu’une décision judiciaire ou autre, n’est parvenue qui requiert l’accélération de l’examen de ce dossier ” , a-t-elle encore ajouté.

Le ministère de la Justice avait déposé, le 2 juin dernier, une demande auprès de l’ARP pour la levée de l’immunité du député de la circonscription d’Italie en raison d’une affaire de suspicion de ” détournement de fonds ” intentée à son encontre par le consulat de Tunisie à Palerme.

Check Also

Le ”Somalien” et quatre autres terroristes s’évadent d’El Mornaguia

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué, que cinq terroristes se sont évadés, …