Vendredi , 23 février 2024
Page d’acceuil / Articles principaux / Faouzi Charfi : l’ARP ne devrait pas exister sans démocratie participative

Faouzi Charfi : l’ARP ne devrait pas exister sans démocratie participative

Le secrétaire général du parti Al Massar, Faouzi Charfi, est revenu, vendredi 17 mars 2023, sur les ondes de Shems FM sur la polémique autour de la session plénière inaugurale de la nouvelle assemblée des représentants du peuple.

Faouzi Charfi a déclaré : « Cette nouvelle assemblée n’est qu’une étape du plan élaboré par le président de la République, nous ne sommes pas d’accord avec ces décisions unilatérales relatives à la nouvelle constitution, le référendum ainsi que les dernières élections avec une faible participation ».

« L’interdiction aux journalistes de couvrir les travaux parlementaires est un indicateur dangereux, le citoyen a le droit à l’accès à l’information et de connaitre ce qui se passe sous l’hémicycle de l’ARP, sans pour autant revenir à l’acrobatie de l’ancien parlement. » a souligné le politicien.

 

Le secrétaire général d’Al Massar a mis en garde contre le non-respect de l’immunité parlementaire, « conduire un député par les forces de l’ordre en dehors de l’hémicycle est une action sans précédent » avant de conclure « c’est un message adressés aux députés pour dire vous êtes sous ma tutelle ».

Répondant à la question du journaliste Malek Khaldi concernant le boycott qui a conduit à l’absence des partis d’opposition au sein du parlement, Faouzi Charfi a commenté « les travaux de l’ARP ne devraient pas exister sans les blocs politiques et sans démocratie participative ».

« La décision de boycotter le référendum et le scrutin législatif a créé polémique même entre les partis politiques, en ce qui nous concerne, notre boycott était une sorte de position politique » a signalé l’intervenant.

Et à Faouzi Charfi d’affirmer « nous avons mis en garde contre l’unilatéralisme depuis que Kaïs Saïed s’est accaparé tous les pouvoirs le 22 septembre 2021 selon le décret 117. Nous avons toujours appelé le chef de l’Etat à adopter une politique d’ouverture et une démocratie participative » a précisé le SG d’Al Massar.

 

Check Also

Le ”Somalien” et quatre autres terroristes s’évadent d’El Mornaguia

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué, que cinq terroristes se sont évadés, …