mercredi , 1 février 2023
Home / Articles principaux / Libération du journaliste Salah Attia

Libération du journaliste Salah Attia

L’avocat Samir Dilou a annoncé aujourd’hui vendredi 16 septembre 2022 la libération du journaliste Salah Attia, condamné par la justice militaire à trois mois de prison.

Le journaliste a été accusé d’attentat ayant pour but de changer la forme de l’Etat, d’inciter les gens à s’armer les uns contre les autres ou à provoquer le désordre, le meurtre ou le pillage sur le territoire tunisien, d’imputer à un fonctionnaire public des faits illégaux en rapport avec ses fonctions, sans en établir la véracité, d’atteinte à la dignité, à la renommée, au moral de l’armée, d’outrage à autrui à travers les réseaux publics de communication.

Pour rappel, Salah Attia avait déclaré à la chaîne Al Jazeera que l’armée avait confiée à l’UGTT son refus d’accéder à la demande du président Kaïs Saïed d’encercler ses locaux. Ces propos ont été formellement démentis par la centrale syndicale. Il a refusé de révéler la source de ses informations faisant prévaloir les dispositions du décret 115 relatif à la liberté de presse, affirmant que le juge d’instruction près le tribunal militaire a autorisé sa mise en garde à vue. Le 13 juin 2022, le juge d’instruction militaire près du Tribunal militaire permanent de première instance de Tunis a décidé d’émettre un mandat de dépôt à son contre. Il a été condamné le 16 août 2022 à trois mois de prison. 

Check Also

Législatives : les gagnants et les perdants des élections

Mettre fin à la dictature des partis politiques, restituer le pouvoir au peuple et purifier …