Mardi , 27 septembre 2022
Page d’acceuil / Articles principaux / La Tunisie et le Japon signent deux accords de coopération technique et environnementale

La Tunisie et le Japon signent deux accords de coopération technique et environnementale

La Tunisie et le Japon ont signé, jeudi, deux accords de partenariat portant sur la coopération technique et les questions environnementales, a annoncé , vendredi, le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi.

Intervenant au cours d’un point de presse tenu à l’issue d’un entretien avec le ministre japonais des Affaires étrangères, Hayachi Yoshima, actuellement en visite (du 25 au 29 août 2022), en Tunisie à l’occasion de la 8ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD-8), Jerandi a fait savoir que les deux pays sont en train de discuter de deux autres accords de coopération dans les domaines de l’investissement et de la double imposition.
« La Tunisie et le Japon œuvrent à renforcer davantage la coopération commerciale et financière entre les deux pays », a-t-il avancé. Et d’ajouter que la rencontre a permis de discuter des moyens à même de booster cette coopération, outre les réformes engagées par la Tunisie dans les domaines politique, économique et de développement.
Le chef de la diplomatie tunisienne a également indiqué que les élections législatives tunisiennes qui seront organisées, le 17 décembre 2022, constitueront la dernière étape du processus de réforme politique et de consolidation de la démocratie.
De son côté, le ministre japonais des Affaires étrangères a rappelé que la Tunisie dispose de plusieurs atouts qui permettent aux entreprises japonaises d’en bénéficier, citant à titre d’exemple la position géographique du pays, son potentiel naturel et ses compétences humaines, notamment, parmi les jeunes.
Hayashi a exprimé, dans ce cadre, la volonté de son pays de développer les relations de coopération notamment économiques, précisant que le Japon s’intéresse aux réformes engagées en Tunisie.
Il a, d’autre part, fait savoir que l’entretien a permis aussi de discuter de plusieurs questions dont l’impact de la guerre russo-ukrainienne sur la sécurité alimentaire en Afrique, la garantie de la paix internationale et le programme nucléaire et balistique de la Corée du Nord.
Le ministre des Affaires étrangères, Hayashi Yoshimasa est actuellement en visite (du 25 au 29 août 2022) en Tunisie en qualité d’envoyé spécial du Premier ministre Kishida Fumio pour assister à la TICAD 8.
Kishida n’assistera pas à la TICAD 8 vu qu’il a été testé, le 21 août, positif au Covid-19 et participera à cet événement en ligne.
La Tunisie, deuxième pays africain à organiser cet événement après le Kenya, en 2016, avait obtenu l’accord d’accueillir la « TICAD 8 », à l’issue de la 33ème session ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) tenue, les 9 et 10 février 2020, à Addis-Abeba en Ethiopie.
Organisée conjointement, par le Japon, la Commission de l’Union africaine (CUA), les Nations unies, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et la Banque mondiale (BM), la TICAD 8 devra identifier les moyens de parvenir à la résilience, l’inclusion et l’abondance en Afrique dans un contexte de crise marqué par l’épidémie mondiale du nouveau coronavirus, le réchauffement climatique et la situation en Ukraine.
Elle aspire à promouvoir un dialogue politique de haut niveau entre les dirigeants africains et les partenaires de développement, et à mobiliser un soutien pour les initiatives de l’Afrique en vue d’un développement autonome. Depuis 1993, la TICAD s’est penchée sur divers problèmes de développement en Afrique.

Check Also

Attayar boycotte les législatives anticipées de 2022

Le parti Attayar a publié, lundi 26 septembre 2022, un communiqué annonçant le boycott des …