mercredi , 30 novembre 2022
Home / Articles principaux / Affaire Sherif Taha Younes : le Palais des sciences de Monastir fuit ses responsabilités !

Affaire Sherif Taha Younes : le Palais des sciences de Monastir fuit ses responsabilités !

Le prédicateur salafiste égyptien, Sherif Taha Younes a été invité à une école de formation baptisée “Taalim” afin d’animer une conférence, samedi dernier, au Palais des sciences de Monastir. La présence de cet individu a été critiquée par plusieurs organisations. Business News avait rendu publique cette affaire scandaleuse. En guise de réaction, le Palais des sciences de Monastir a essayé, dans un communiqué publié à la date du 22 août 2022, d’expliquer la chose de façon à montrer qu’il ne s’agissait pas de la responsabilité de cet établissement.

 

Ainsi, le Palais des sciences de Monastir à, dans ce long communiqué, inutilement rappelé qu’il s’agissait d’un établissement public non-administratif et qu’il était sous la tutelle du ministère de l’Enseignement et de la Recherche scientifique. Dressant la liste de l’objectif de sa création, le Palais des sciences a expliqué sans le dire qu’il avait été dupé par l’association ayant organisé l’événement en question.

 

Le communiqué a indiqué que l’association “les ambassadeurs de l’éducation” avait organisé une conférence qui théoriquement devait porter sur la thématique suivante : “Comment se comporter avec un enfant et quoi faire face aux troubles de l’éducation”. Cet événement devait être animé, selon l’association, par un expert en pédiatrie. Notons que l’affiche dédiée à l’événement porte le nom de cet expert et qu’une simple recherche Google aurait permis aux responsables du Palais des sciences de Monastir de découvrir les théories loufoques de cet individu et son appartenance au courant salafiste.

 

Le même communiqué a expliqué qu’il n’avait pas connaissance de la participation d’une autre organisation baptisée “Centre de la science et du travail” et qui n’a pas été mentionnée dans la demande déposée auprès du Palais des sciences. Notons, à ce sujet, que plusieurs publications Facebook comportant l’affiche dédiée à l’événement, le nom de l’invité et celui de cette organisation avaient fait le tour des réseaux sociaux et qu’on y avait identifié le Palais des sciences de Monastir. Les responsables de cet établissement sont, donc, incapables de suivre ce qui se trame au sujet du palais des sciences sur les réseaux et en public !

 

Check Also

Jerandi appelle la France à plus de flexibilité dans l’octroi de visas

Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi, …