Vendredi , 30 septembre 2022
Page d’acceuil / Articles principaux / Abderrazzek Mokhtar pointe “une forte dose d’islamisme” dans le projet de la nouvelle Constitution

Abderrazzek Mokhtar pointe “une forte dose d’islamisme” dans le projet de la nouvelle Constitution

Le professeur de droit constitutionnel Abderrazzek Mokhtar a déclaré aujourd’hui à Tunisie Numérique que la civilité de l’Etat n’a pas été mentionnée dans le projet de la nouvelle Constitution.

 Il s’agit d’une régression dangereuse avec une forte dose d’islamisme dans plusieurs articles de la Constitution” a-t-il déclaré.

Notre intervenant a rappelé qu’il y avait un équilibre entre la civilité de l’Etat et la religion dans la Constitution de 2014 indiquant que le terme “nation” dans la nouvelle Constitution sera appliquée non pas sur fond de son aspect historique mais religieux.

Abderrazzek Mokhtar a émis également des réserves sur l’amendement de l’article 49 révélant que les articles qui concernent les droits et les libertés ne son pas assez précis.

Check Also

Législatives 2022 – Les partis politiques interdits de faire campagne

Les partis politiques sont interdits de faire campagne pour les législatives anticipées de 2022 prévues …