Mardi , 29 novembre 2022
Page d’acceuil / Articles principaux / La révocation de 57 juges est une fuite en avant de la part de Saied, selon la juriste Hamrouni

La révocation de 57 juges est une fuite en avant de la part de Saied, selon la juriste Hamrouni

La présidente de l’Association tunisienne de droit constitutionnel, Salwa Hamrouni, a vivement critiqué  la décision du président de la République, Kais Saied, publiée hier soir au Journal officiel de la République tunisienne  portant révocation de 57 magistrats .

Elle s’en est déclarée surprise  y voyant une « fuite en avant et une  violation de toutes les normes d’indépendance judiciaire ».

Elle a expliqué sur Shems fm que cette  destitution ou  toute autre sanction infligée aux magistrats sont  du  ressort de structures spécialisées telles que le Conseil Supérieur de la Magistrature Intérimaire qui a été créé par le chef de l’Etat après avoir dissous le Conseil Suprême et l’avoir accusé de  connivence.

La juriste a, cependant,   concédé que la justice, pendant 10 ans, n’avait pas joué son rôle avec elle-même, comme elle l’a dit.

« J’espère qu’un jour Saïed battra sa coulpe et reconnaitra qu’il avait eu tort  de prendre des décisions erronées », a-t-elle dit ».

Check Also

Kaïs Saïed reçoit le compte-rendu de la visite de Najla Bouden en Algérie

Les résultats de la visite de la cheffe du gouvernement Najla Bouden en Algérie ont …