Mercredi , 25 mai 2022
Page d’acceuil / Articles principaux / Moustafa Madbouli appelle à la création d’une ligne maritime régulière entre l’Egypte et la Tunisie

Moustafa Madbouli appelle à la création d’une ligne maritime régulière entre l’Egypte et la Tunisie

Le Premier ministre égyptien, Moustafa Madbouli, a appelé, lors de l’ouverture des travaux du Forum tuniso-égyptien, tenu jeudi 12 mai 2022 au siège du CEPEX, à mettre en place, immédiatement, un mécanisme permettant l’octroi de visas aux hommes d’affaires tunisiens.

Madbouli a ajouté qu’il n’y a pas de restrictions sur les déplacements des hommes d’affaires entre la Tunisie et l’Egypte, affirmant que “les hommes d’affaires tunisiens sont les bienvenus en Egypte”.

Le président de la CONECT International, Foued Guedich, a déclaré que la CONECT a plaidé, depuis plusieurs années, pour l’octroi de visas aux hommes d’affaires tunisiens et qu’une liste de ces derniers a été transmise aux autorités égyptiennes, pour faciliter cette procédure.

Il appelle les gouvernements des deux pays à simplifier l’octroi des visas aux acteurs économiques, afin de développer les échanges économiques bilatéraux.

Une ligne maritime régulière Egypte-Tunisie

S’agissant du problème du transport maritime, le Premier ministre a exprimé la disposition de son pays à instaurer une ligne maritime régulière entre les deux pays, avec la contribution du secteur privé, appelant les participants au forum à réfléchir sur les moyens de mettre en place cette ligne.

Baisse de 50% des échanges commerciaux bilatéraux

Par ailleurs, il a fait état d’une régression de 50% des échanges commerciaux bilatéraux au cours des deux dernières années à causes des crises internationales, insistant de ce fait sur l’importance de renforcer ces échanges dans les plus brefs délais.

Vers de nouveaux accords de coopération

Il a, en outre, annoncé que des accords de coopération seront signés à l’occasion de la tenue de la 17e édition de la haute commission mixte tuniso-égyptienne, dans l’objectif de favoriser l’action du secteur privé et de créer un climat favorable aux hommes d’affaires des deux pays, formulant l’espoir que les années 2022-2023 soient celles de la coopération économique tuniso-égyptienne.

Najla Bouden: Nécessité de renforcer la coopération

Pour sa part, la cheffe du gouvernement tunisienne, Najla Bouden, a souligné, dans son discours, l’importance de la coopération économique et commerciale entre les deux pays, notamment face à la détérioration de la situation socio-économique en Tunisie, à cause des répercussions de la pandémie du coronavirus et du conflit russo-ukrainien.

Une situation qui nécessite, selon elle, la conjugaison des efforts et le renforcement de la coopération dans tous les domaines, d’autant plus que le cadre légal régissant les relations économiques entre les deux pays est l’un des meilleurs cadres conclus entre la Tunisie et ses partenaires économiques.

Les réformes dans les deux pays vont encourager l’initiative privée

Elle considère que les réformes économiques en cours dans les deux pays sont de nature à améliorer le climat des affaires, encourager l’initiative privée, indiquant que le gouvernement tunisien a entamé la mise en place d’une série de mesures urgentes et de réformes pour sortir de la crise économique, soutenir les entreprises industrielles et l’investissement privé et préserver les postes d’emploi, tout en élaborant un plan de développement 2023-2024 visant à booster la compétitivité de l’économie tunisienne.

Nizar Ben Neji: l’extrait de naissance numérique disponible dès juin

De son côté, le ministre tunisien des Technologies de la communication, Nizar Ben Neji, a indiqué que son département œuvre à simplifier les services dispensés à la diaspora tunisienne, faisant savoir que le service de l’extrait de naissance numérique sera disponible en juin prochain, outre le projet de visa électronique en cours de réalisation et qui sera probablement concrétisé dans les deux mois à venir.

Rappelons que Moustafa Madbouli effectue une visite officielle et de travail les 12 et 13 mai 2022 en Tunisie, à la tête d’une délégation composée de ministres et de hauts responsables égyptiens.

La délégation égyptienne participera aux travaux de la 17e édition de la haute commission mixte tuniso-égyptienne.

Check Also

Variole du singe : symptômes, transmission, prévention.. [Audio]

Dans une déclaration faite à Tunisie Numérique,  le directeur de la santé préventive à la Direction régionale de la santé de Médenine, le Dr Zaid El Anz …