Jeudi , 30 juin 2022
Page d’acceuil / Articles principaux / L’UE finance le déficit budgétaire de la Tunisie à hauteur de 200 millions d’euros

L’UE finance le déficit budgétaire de la Tunisie à hauteur de 200 millions d’euros

L’ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie, Marcus Cornaro, a déclaré aujourd’hui, mercredi 30 mars 2022, que l’union est prête à financer la Tunisie pour 4 milliards d’euros, sans condition de signature d’un accord avec le Fonds monétaire international, dont 1 milliard d’euros dans le cadre de programmes bilatéraux avec le gouvernement qui seront orientés vers les secteurs de l’éducation, des services et des programmes sociaux.

Marcus Cornaro a confirmé que l’Union européenne est prête à investir 3 milliards d’euros en Tunisie entre 2022 et 2027, dans les secteurs des énergies alternatives et de l’économie verte, ainsi que les secteurs des télécommunications et de la digitalisation.

Le responsable européen a également déclaré que l’Union européenne poursuivra son soutien à la Tunisie, mais qu’elle adhère au retour des institutions légitimes, indiquant que le gouvernement tunisien recevra un soutien financier d’une valeur de 20 millions d’euros pour faire face à l’augmentation des prix de l’énergie et des céréales en raison de la guerre entre la Russie et l’Ukraine.

Il a également ajouté que 200 millions d’euros ont été mobilisés sous forme d’appui budgétaire dans le cadre de programmes conjoints en cours.

Notons que l’Union européenne est le premier partenaire commercial de la Tunisie, avec plus de la moitié des échanges par rapport au reste du monde, et les investissements européens représentent environ 85% du total des investissements directs étrangers du pays, selon les données de l’Institut national des statistiques publiées en 2021.

Les mêmes données indiquent que les importations tunisiennes en provenance de la zone euro se sont élevées l’an dernier à 30 milliards de dinars, contre des exportations d’une valeur de 32,7 milliards de dinars.

L’Italie et la France représentent à elles seules environ 50% des échanges commerciaux de la Tunisie avec l’étranger, et elles comptent parmi les partenaires les plus importants de la Tunisie en termes d’exportations et d’importations.

Depuis 2004, la Tunisie a adhéré à la politique européenne de voisinage lancée par l’Union européenne afin de soutenir et de renforcer la stabilité, la sécurité et la prospérité dans les voisinages méridional et oriental du bassin méditerranéen et adhérer aux valeurs universelles de la démocratie, de l’État de droit et du respect des droits de l’homme.

En novembre 2012, un « partenariat privilégié » entre l’Union européenne et la Tunisie a vu le jour afin de jeter les bases d’une coopération entre les deux parties entre 2013 et 2017, à l’instar du Partenariat pour la mobilité, Open Sky, le dialogue politique de haut niveau sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme, les programmes-cadres européens et le programme Europe créative, puis une série de négociations sur des accords de partenariat ont été lancées, à l’instar de  l’Accord de Libre Échange Complet et Approfondi  – « ALECA ».

Depuis 2017, l’Union européenne s’est engagée à accorder à la Tunisie une subvention annuelle de 300 millions d’euros, jusqu’à la fin de la période de mise en œuvre du Plan national de développement en 2020.

En 2020, la Tunisie a obtenu deux prêts à des conditions financières préférentielles dans le cadre de l’appui budgétaire, le premier d’un montant de 300 millions d’euros et le second de 500 millions d’euros.

Check Also

Officiel – Détail de la rémunération du président et des membres du conseil de l’Isie

Le décret présidentiel relatif au régime de rémunération du président et des membres du Conseil …