Jeudi , 30 juin 2022
Page d’acceuil / Articles principaux / Tunisie : Les nouveaux membres de l’INPT prêtent serment devant la cheffe du gouvernement

Tunisie : Les nouveaux membres de l’INPT prêtent serment devant la cheffe du gouvernement

Les nouveaux membres de l’Instance Nationale pour la Prévention de la Torture (INPT) ont prêté serment, ce samedi, devant la cheffe du gouvernement Najla Bouden en présence du président de l’Instance Fethi Jarrey.

Le renouvellement de la composition de l’Instance concerne quatre catégories (Associations et organisations de défense des droits de l’Homme, Spécialiste dans la protection de l’enfance, Médecins et Magistrats à la retraite).

Il s’agit de Sabeur Ben Abderrazak Amri, de Haythem Ben Mekki Ben Chaabane et de Saloua Bent Mohamed Barra dans la catégorie Associations et organisations de défense des droits de l’Homme.

Rabeb Bent Noureddine Ayari dans la catégorie Spécialiste dans la protection de l’enfance.

Lazhar Ben Brahim Khanchani et Sadok Ben Brahim Laamari dans la catégorie Magistrat à la retraite.

Abir Bent Mohamed Aissaoui (151 voix) et Boutheina Bent Sahbi Louhichi dans la catégorie Médecins.

Présidant la cérémonie de prestation de serment, la cheffe du gouvernement a réaffirmé la détermination de toutes les institutions de l’Etat à renforcer la protection des droits humains et des libertés individuelles et publiques, promettant de lutter contre de toute atteinte à la dignité humaine.

Selon la Loi organique relative à l’instance nationale pour la prévention de la torture, le renouvellement de la composition de l’instance se fait par moitié tous les trois ans.

L’Instance Nationale pour la Prévention de la Torture est composée de 16 membres élus par le parlement.
Sa mission principale est d’organiser des visites aux centres d’arrêt et de détention, la diffusion d’une culture de lutte contre la torture, la collecte des données, l’accueil des plaignants et le recueil de leurs témoignages. Elle représente par ailleurs une instance consultative.

En 2013, l’Assemblée nationale constituante a adopté la loi organique n° 2013-43 du 21 octobre 2013, relative à l’Instance nationale pour la prévention de la torture.

Check Also

Mohamed Tlili Mansri : l’Isie et la Haica œuvrent à surmonter leurs différends

Le membre de l’Instance supérieure indépendante pour les élections, Mohamed Tlili Mansri a affirmé, ce …