Dimanche , 3 juillet 2022
Page d’acceuil / Articles principaux / Recommandations du ministère de la santé à l’occasion du mois de Ramadan 2022

Recommandations du ministère de la santé à l’occasion du mois de Ramadan 2022

Le ministère de la santé a publié une série de recommandations et conseils sanitaires à adopter au cours du mois de ramadan 2022, appelant les personnes atteintes de diabète, de maladies chroniques, les femmes enceintes et les personnes âgées à prendre toutes les mesures de prévention durant cette période.

Le ministère de la santé a, dans un communiqué publié vendredi appelé à réduire progressivement la consommation de café et de thé avant le début de ramadan et à retarder le repas du s’hour, à boire beaucoup d’eau et à consommer des légumes, des fruits, de lait et ses dérivés à condition qu’ils soient pasteurisés.

Pour les personnes diabétiques, atteintes de maladies chroniques et les personnes âgées, le ministère a souligné l’importance de contrôler le taux de glycémie dans le sang de manière régulière et à rompre le jeune lorsque ce taux est égal ou inférieur à 0,7 grammes par litre ou égal ou supérieur à 2,5 gr par litre et demander conseil au médecin traitant en cas de complications.

En ce qui concerne les femmes enceintes, le ministère de la santé a indiqué que le jeune pourrait mettre en danger sa santé au cours des premiers mois et des derniers mois de la grosse, d’ou la nécessité de prendre l’avis du médecin traitant qui décidera ou non de la possibilité d’entamer le jeune.

Par ailleurs, le ministère de la santé a recommandé la nécessité de poursuivre l’application du protocole sanitaire durant le mois de ramadan dans tous les espaces, notamment la distanciation physique, le port du masque y compris pendant les heures de la prière, le lavage des mains ou l’utilisation du gel désinfectant, signalant l’importance d’éviter les rassemblements (marchés, espaces publics, cafés).

Check Also

Hichem Snoussi : toutes les positions concernant le référendum bénéficieront d’une présence égale dans les médias

Le membre de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica), Hichem Snoussi, a …