Jeudi , 30 juin 2022
Page d’acceuil / Articles principaux / « Aucun choix national dans nos négociations avec le FMI », regrette Taboubi

« Aucun choix national dans nos négociations avec le FMI », regrette Taboubi

Une équipe du Fonds monétaire international a entamé ce jeudi 24 mars 2022, une visite officielle en Tunisie dans le cadre des négociations avec le gouvernement tunisien.

D’ailleurs, cette équipe rencontrera demain vendredi l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) pour revenir sur ces négociations.

Dans ce contexte, le chef de la centrale syndicale Noureddine Taboubi a regretté l’absence de vision dans ces négociations de la part des autorités tunisiennes.

« Nous allons vers ces négociations sans aucune vision, sans aucun choix national », a-t-il insisté.

Et d’ajouter que les différentes parties impliquées vont vers ces négociations sans aucun esprit d’unité, ce qui affaiblit davantage la position de la Tunisie.

Le Fonds monétaire international avait annoncé que ses représentants seront en mission ce mois de mars en Tunisie. L’institution financière fait état également de « bons progrès » dans les discussions avec le gouvernement tunisien.

« Une petite équipe du FMI prévoit de se rendre en Tunisie, plus tard ce mois-ci, pour de nouvelles discussions avec les autorités, s’appuyant sur ce que je qualifierais de bons progrès réalisés dans la compréhension de leurs politiques de réformes », a déclaré, ce jeudi, Gerry Rice, porte-parole du FMI, lors d’une conférence de presse.

Le chef de l’Etat, Kaïes Saïed avait indiqué, le 24 février 2022 au palais de Carthage, qu’il s’était accordé avec la Cheffe du Gouvernement, Najla Bouden sur l’existence « de lignes rouges dans nos discussions avec le FMI ». 

Les discussions entre le Fonds Monétaire international (FMI) et les autorités tunisiennes ont démarré, à distance, le 14 février 2022.

Check Also

Mohamed Tlili Mansri : l’Isie et la Haica œuvrent à surmonter leurs différends

Le membre de l’Instance supérieure indépendante pour les élections, Mohamed Tlili Mansri a affirmé, ce …