mercredi , 7 décembre 2022
Home / Articles principaux / La ministre de la Femme sur la dissolution du CSM : cela était prévisible

La ministre de la Femme sur la dissolution du CSM : cela était prévisible

Invitée de Myriam Belkadhi dans la Matinale de Shems FM lundi 7 février 2022, la ministre de la Femme, Amel Belhadj Moussa, est revenue, entre autres, sur la dissolution du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), décidée par le président de la République, Kaïs Saïed, samedi dernier.

La ministre de la Femme a affirmé que cela était prévisible notant que la décision du locataire de Carthage a été largement saluée. La dissolution du CSM « est une revendication populaire », selon Amel Belhadj Moussa.

 

Le siège du CSM a, notons-le, été encerclé, dimanche, par des unités de sécurité afin de protéger le bâtiment et ses usagers en prévision des manifestations organisées le jour-même pour revendiquer la dissolution de cet organe. Ces mêmes unités ont empêché les membres du CSM d’accéder au bâtiment dans la matinée de lundi.

Check Also

Noureddine Taboubi : l’UGTT n’a plus confiance en ce gouvernement

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi a tenu à rappeler que la …