Lundi , 6 décembre 2021
Page d’acceuil / Articles principaux / Vers le renforcement de la coopération tuniso-égyptienne dans le domaine de la femme

Vers le renforcement de la coopération tuniso-égyptienne dans le domaine de la femme

Les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans les domaines d’intérêt commun ont été au centre d’une réunion de travail tenue mercredi 24 novembre 2021 au Caire en Egypte, entre la ministre tunisienne de la Femme, de la Famille et des Séniors, Amel Moussa Belhaj, et la présidente du Conseil national de la femme en Egypte, Maya Morsi. Elles ont saisi cette occasion pour souligner l’importance d’assurer une autonomisation de la femme en milieu rural et lutter contre la violence à son égard.

Organisée en marge des travaux de la 19ème session du Conseil exécutif de l’Organisation de la femme arabe tenue au Caire les 23 et 24 novembre 2021, la réunion a permis d’évoquer l’organisation d’une conférence permettant de passer en revue les expériences dans le domaine de promotion économique de la femme en milieu rural dans les deux pays.

Il s’agit également de la programmation de deux conférences au cours de l’année 2022 afin d’échanger les expériences et de signer un programme d’exécution bilatéral qui renforce la coopération.

Moussa a mis en relief l’importance des échanges des expériences entre les deux pays, passant en revue l’expérience de la Tunisie dans le domaine d’autonomisation économique de la femme en milieu rural et les acquis réalisés en matière de législation en Tunisie dans le domaine de lutte contre la violence à l’égard de la femme.

De son côté, Maya Morsi a rappelé les programmes et les projets en Egypte visant à assurer une autonomisation de la femme ainsi que les mécanismes adoptés pour aider les femmes en milieu rural afin de réaliser des projets durables.

Check Also

L’INPDP n’est pas contre l’installation de caméras de surveillance dans les rues mais contre le fait de ne pas révéler leurs emplacements

Le président de l’Instance nationale de protection des données personnelles (INPDP), Chawki Gaddas a affirmé, …