Lundi , 15 août 2022
Page d’acceuil / Articles principaux / La Tunisie dénonce vivement les appels à intervenir dans les affaires internes du pays

La Tunisie dénonce vivement les appels à intervenir dans les affaires internes du pays

Dans un communiqué publié dimanche, le ministère des Affaires étrangères, souligne que la Tunisie qui réaffirme son engagement total à protéger les droits et libertés, la liberté d’expression en particulier, se dit étonnée de voir ces déclarations émaner de personnalités qui ont occupé de hautes fonctions (en allusion à l’ancien président de la République Moncef Marzouki).

Dans son communiqué, le département regrette l’absence du sens de responsabilité en ce contexte délicat qui commande de resserrer les rangs pour l’intérêt général du pays. Un intérêt qui doit être placé au dessus de toute autre considération.

La Tunisie restera attachée à sa souveraineté et à l’indépendance de sa décision. Elle défendra ses relations avec ses partenaires sur la base de l’égalité et du respect mutuel, lit-on de même source. Et de réaffirmer que la Tunisie n’accepte guère l’ingérence dans ses affaires internes.

L’ancien président de la République Moncef Marzouki, apparait dans une séquence vidéo publiée sur les réseaux sociaux où il appelle la France à refuser ce qu’il qualifie de « coup d’Etat » en Tunisie et à ne pas soutenir le président Kais Saied.

Marzouki participait à un rassemblement de protestation dans la capitale française organisé samedi contre les mesures exceptionnelles.

Check Also

La balance commerciale déficitaire de 13708,3 MD

Le déficit de la balance commerciale a atteint au cours des sept mois de 2022, …