Lundi , 6 décembre 2021
Page d’acceuil / Articles principaux / Fadhila Gargouri : Trente délits électoraux soumis à la justice judiciaire

Fadhila Gargouri : Trente délits électoraux soumis à la justice judiciaire

La juge à la Cour des Comptes Fadhila Gargouri a indiqué, mercredi 6 octobre 2021, lors de son passage sur le plateau de Midi Show que trente dossiers relatifs à des délits électoraux avaient été soumis devant la justice judiciaire entre les mois de janvier et février 2021.

 

Fadhila Gargouri a indiqué que les partis impliqués sont le mouvement Ennahdha, Qalb Tounes et les listes de 3ich Tounsi. Dans ce contexte, elle a tenu à assurer que les contrats de lobbying et les financements étrangers sont avérés. Cependant, il reste à prouver que ces contrats avaient un impact direct sur le choix des électeurs.

 

Par ailleurs, elle a tenu à pointer les lacunes et les failles dans le code électoral, notamment en ce qui concerne les délais, outre le vide juridique à propos de certaines infractions. D’autre part, elle a noté que la Cour des Comptes ne peut contrôler les partis politiques en dehors des campagnes électorales appelant à la mise en place d’une certaine cohérence dans les textes de loi et à séparer le volet du contrôle judiciaire de celui financier .

Check Also

L’INPDP n’est pas contre l’installation de caméras de surveillance dans les rues mais contre le fait de ne pas révéler leurs emplacements

Le président de l’Instance nationale de protection des données personnelles (INPDP), Chawki Gaddas a affirmé, …