Lundi , 20 septembre 2021
Page d’acceuil / Articles principaux / La demande de libération conditionnelle du député Yassine Ayari rejetée

La demande de libération conditionnelle du député Yassine Ayari rejetée

Le juge de l’application des peines près le Tribunal de première instance de la Manouba a rejeté la demande de libération conditionnelle du député Yassine Ayari.

Selon Malek Ben Amor, avocat de Yassine Ayari, la demande de son client a été rejetée « sans qu’aucune explication ne lui soit fournie ». Pourtant, mon client « répond à toutes les conditions » de cette mesure d’aménagement de peine de prison, a-t-il ajouté.

Yassine Ayari a été arrêté le 30 juillet dernier. Et ce, pour « diffamation et outrage à l’institution militaire », en lien à une condamnation remontant à 2018.

L’institution du procureur général de la justice militaire avait, alors, précisé que l’incarcération de Yassine Ayari s’inscrit dans le cadre de « l’exécution d’un jugement définitif de justice émis par la Cour d’appel militaire, en date du 6 décembre 2018 ».

« Cette décision avait été entérinée par un arrêt de la Cour de cassation ».

L’arrestation de Y. Ayari est survenue quelques jours après que le président Kaïs Saïed a gelé, le 25 juillet dernier, le Parlement. Le président a aussi levé l’immunité de tous les députés et limogé Hichem Mechichi.

Député indépendant et ex-blogueur, Yassine Ayari a été condamné à plusieurs reprises ces dernières années. Et ce, pour des publications sur les réseaux sociaux, dans lesquelles il critique notamment l’armée.

Avec TAP

Check Also

Tunisie : Kais Saied promet des dispositions transitoires et une nouvelle loi électorale

Le chef de l’Etat Kais Saied a annoncé ce lundi 20 septembre que des dispositions …