Vendredi , 3 décembre 2021
Page d’acceuil / Articles principaux / Kaïs Saïed : La victoire et puis la victoire, jusqu’à ce que la Tunisie regagne son rang !

Kaïs Saïed : La victoire et puis la victoire, jusqu’à ce que la Tunisie regagne son rang !

Le président de la République, Kaïs Saïed, s’est rendu, dans l’après-midi de dimanche 8 août 2021 dans le centre de vaccination Farhat Hached à Radès dans le cadre d’une visite d’inspection pour s’assurer du bon déroulement des opérations de vaccination.

Il s’est entretenu, à l’occasion, avec quelques volontaires et scouts tunisiens mobilisés pour appuyer l’effort du personnel de la santé publique, privée et militaire déployé dans les différents centres de vaccination et a même partagé la joie manifeste de quelques citoyens venus se faire vacciner en fredonnant à l’unisson l’hymne national.

Le chef de l’Etat s’est, également, adressé aux forces sécuritaires et militaires présents sur place saluant leur effort pour garantir la réussite de cette campagne de vaccination nationale. « Je m’adresse aux hommes et aux femmes de l’armée. Cela est une preuve que tous les citoyens tunisiens sont sur le même front (…) Les vaccins se comptent par millions. Les réunions étaient par millions mais aucune décision n’a été prise (…) La victoire ! La victoire et puis la victoire ! Jusqu’à ce que la Tunisie regagne son rang parmi les nations (…) Nous nous débarrasserons de toutes les souillures ! », a-t-il martelé.

Kaïs Saïed n’a pas manqué de rappeler les efforts des pays voisins et amis qui ont envoyé des dons en équipements médicaux et de grandes quantités de vaccins en appui à la Tunisie.

 

Depuis leur démarrage dans la matinée de dimanche, les opérations se déroulent à un rythme soutenu et dans une bonne ambiance globalement. Selon la dernière mise à jour fournie par le ministère de la Santé (13h), 302.751 citoyens ont été vaccinés dans les 335 centres aménagés à l’occasion.

 

Check Also

Tabboubi s’excuse auprès de Najla Bouden

Le secrétaire général de la centrale syndicale, Noureddine Tabboubi, s’était attaqué à la cheffe du …