Samedi , 13 août 2022
Page d’acceuil / Articles principaux / Le chef de l’Etat rassure les Américains quant à son respect de la légitimité

Le chef de l’Etat rassure les Américains quant à son respect de la légitimité

Le chef de l’Etat Kaïs Saïed a eu un entretien téléphonique, lundi 26 juillet 2021, avec le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken.

Lors de cet entretien, Kaïs Saïed a souligné, selon un communiqué de la présidence, « qu’il veille à respecter la légitimité, les droits et les libertés tout en soulignant que les dispositions qu’il a décidées s’inscrivent dans le cadre de l’application de l’article 80 de la Constitution ».

De son coté, le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a appelé Kaïs Saïed à  « maintenir le dialogue ouvert avec tous les intervenants politiques et le peuple tunisien », selon le communiqué du département d’Etat US évoquant cet entretien.

Plus tôt dans la journée, le département d’Etat américain a fait par de son inquiétude après les annonces faites le 25 juillet par Kaïs Saïed. Le département d’Etat américain a indiqué « suivre de près les développements en Tunisie » soulignant qu’il « a été très clair en exhortant toutes les parties à éviter de prendre des mesures qui pourraient étouffer le discours démocratique ou conduire à la violence ».

Les Etats-Unis, tout en affirmant qu’ils « continuent de se ranger du côté de la démocratie tunisienne », ont appelé la Tunisie à « ne pas gaspiller son acquis démocratique ».

Les US ont d’ailleurs fait part de leur préoccupation face aux informations selon lesquelles les bureaux des médias ont été fermés appelant, dans ce sens, au « respect scrupuleux de la liberté d’expression et des autres droits civils ».

Le département d’Etat américain ajoute, par ailleurs, qu’il a souligné aux représentants du gouvernement tunisien « que les solutions aux problèmes politiques et économiques de la Tunisie devraient être fondées sur la constitution tunisienne et les principes de la démocratie, des droits de l’homme et de la liberté ».

Ce soir, du lundi 27 juillet 2021, Kaïs Saïed a rencontré les représentants de la LTDH, du SNJT et du FTDES qu’il a tenu à rassurer sur « son attachement sans faille à respecter les droits, les libertés et l’Etat de droit et la démocratie en Tunisie ».

Il s’est également entretenu avec les membres du Conseil supérieur de la Magistrature (CSM) auxquels il a réaffirmé sa détermination à respecter la Constitution et ses dispositions et à appliquer la loi à tous, tout en garantissant l’indépendance de la justice en cette période critique.

Dimanche 25 juillet 202, le président de la République Kaïs Saïed a annoncé, lors d’une réunion d’urgence avec des dirigeants sécuritaires et militaires, qu’il a décidé, conformément aux dispositions de l’article 80 de la Constitution, de geler les travaux du Parlement pendant 30 jours et de lever l’immunité sur tous les députés.

Kaïs Saïed a, également annoncé qu’il va présider le ministère public afin de poursuivre en justice les députés ayant des affaires en cours. Il a ajouté qu’il présidera le pourvoir exécutif, aidé par un gouvernement dirigé par un chef de gouvernement qu’il désignera lui-même.

Check Also

Arrestation de Rached Khiari

Le député islamiste radical Rached Khiari, a été arrêté ce mercredi 3 août 2022, annonce …