Jeudi , 30 juin 2022
Page d’acceuil / Articles principaux / Tunisie : Une charte de coopération entre l’Assemblée et la société civile

Tunisie : Une charte de coopération entre l’Assemblée et la société civile

Une journée portes ouvertes aura lieu au Parlement, mercredi 30 juin 2021, au cours de laquelle interviendra la signature d’une charte de coopération entre l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) et la société civile, dont le projet a été approuvé le 10 juillet 2020 par le bureau du Parlement.

Cette charte, qui comporte 26 dispositions, vise à renforcer les liens entre l’ARP et les citoyens et enraciner la culture de dialogue et de collaboration entre les deux parties, ancrer la OpenGov et mettre en avant le rôle de la société civile en tant que partenaire actif.

Le projet de la charte de coopération a été élaboré à la lumière des propositions de la société civile, issues des ateliers de travail depuis mai 2016 et en se référant aux principales expériences comparées.

Basée sur la constitution de 2014, elle oeuvre à instaurer un système démocratique participatif axé sur le pouvoir du peuple, le principe de citoyenneté, la bonne gouvernance et les droits de l’Homme.

Il permet, également, à la société civile de participer aux affaires publiques à travers la liberté d’expression et l’accès à l’information.

Le projet de la charte avait été publié depuis le 4 juillet 2018 sur le site du Parlement, pendant une année, afin de permettre à la société civile de faire part de ses observations et ses propositions sur son contenu.

Le 12 juillet 2019, une réunion a été organisée entre le groupe de travail regroupant les représentants des blocs parlementaires et les associations, ayant présenté des propositions écrites sur le projet. Celles-ci ont été, pour la plupart, adoptées et inscrites dans sa version finale soumise à la signature.

Check Also

Mohamed Tlili Mansri : l’Isie et la Haica œuvrent à surmonter leurs différends

Le membre de l’Instance supérieure indépendante pour les élections, Mohamed Tlili Mansri a affirmé, ce …