Dimanche , 1 août 2021
Page d’acceuil / Articles principaux / L’UE décaisse une enveloppe financière urgente de 300 millions d’euros pour la Tunisie

L’UE décaisse une enveloppe financière urgente de 300 millions d’euros pour la Tunisie

L’ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie, Marcus Cornaro, a informé, vendredi 28 mai 2021, le chef du gouvernement tunisien que la Commission européenne, au nom de l’Union européenne, versera, le 1er juin 2021, 300 millions d’euros à la Tunisie dans le cadre de son programme d’“Assistance macro-financière“ (AMF) de 600 millions d’euros en réponse à la crise de Covid-19.

C’est ce qu’indique un communiqué de la Délégation de l’Union européenne, lequel assure qu’il s’agit de la première tranche de ce programme signé entre la Tunisie et l’UE en novembre 2020, et ratifié par le Parlement tunisien en avril 2021.

Cette AMF aidera la Tunisie dans cette période difficile, pour à la fois faire face à ses importants besoins de financement, et avoir des ressources supplémentaires pour atténuer les conséquences socio-économiques de la pandémie COVID-19, ajoute le document. Cette aide est une preuve supplémentaire de la solidarité de l’UE envers la Tunisie, son voisin et partenaire.

Ce versement s’ajoute aux 240 millions d’euros de dons déjà versés au budget tunisien en 2020 pour divers programmes d’appui sectoriels.

Compte tenu du caractère urgent des besoins de financement, ce premier décaissement n’est pas subordonné au respect de conditions spécifiques. Par contre, le versement de la seconde tranche de 300 millions d’euros sera lié à la réalisation d’un certain nombre de réformes dans les domaines de la gestion des finances publiques, de l’amélioration de l’environnement des affaires et de la gouvernance des entreprises publiques. Ils pourraient être décaissés prochainement (au cours de 2021) dès que ces conditions seront actées remplies.

Dans cet esprit, l’UE continue d’encourager et de soutenir les instances politiques et les partenaires sociaux pour adopter un plan de réformes structurelles, incontournables pour ramener les finances publiques sur une trajectoire soutenable, relancer l’investissement et la croissance durable, créer des emplois et préserver les actions sociales. Un tel plan devrait également saisir les opportunités d’une transition verte et digitale.

Et Marcus Cornaro de déclarer : « Vu l’importance de cet appui, nous avons préféré communiquer au moment de son exécution plutôt que sur l’engagement de le faireCe décaissement de 300 millions d’euros arrive à un moment important alors que la Tunisie a besoin de financements pour continuer à faire face à l’impact social et économique de la Covid-19… ».

Il ajoutera que l’UE soutient les efforts en cours pour parvenir à un plan de réformes structurelles sur lequel le gouvernement et tous ses partenaires doivent s’engager. Ces réformes permettront à la Tunisie de relever ses défis notamment financiers, mais surtout offriront de nouvelles perspectives d’emplois et d’avenir pour toutes et tous en Tunisie.

A propos de l’AMF?

L’AMF est une forme d’aide financière fournie par l’UE aux pays partenaires confrontés à des problèmes de financement. Ce sont des prêts à long terme (15 ans) que l’UE lève sur les marchés internationaux pour le compte des pays partenaires, à des conditions très favorables (conditions précisées au moment de l’emprunt, mais dans les conditions actuelles on peut s’attendre à un taux d’intérêt proche de zéro).  Cette AMF décidée dès le début de la pandémie fait partie d’un vaste programme d’urgence de 3 milliards d’euros pour venir en aide à 10 pays partenaires dont la Tunisie, face aux retombées socio-économiques de la COVID-19.

C’est le troisième programme AMF pour la Tunisie. Les deux programmes précédents de 300 millions d’euros et 500 millions d’euros ont été respectivement signés en 2015 et 2017.

Check Also

Kaïs Saïed appelle l’association des banques à baisser le taux d’intérêt en vigueur

Le Président de la République, Kaïs Saïed a appelé samedi, à la baisse du taux …