Mercredi , 18 mai 2022
Page d’acceuil / Articles principaux / Hechmi Louzir plaide la cause de l’AstraZeneca

Hechmi Louzir plaide la cause de l’AstraZeneca

Le directeur général de l’Institut Pasteur et membre du Comité scientifique de lutte contre le Coronavirus, a plaidé la cause du vaccin britannique controversé AstraZeneca rebaptisé Vaxzevria.

Réagissant aux réticences exprimées par certains citoyens au sujet de l’AstraZeneca, il appelé les citoyens à accepter de recevoir ce vaccin et ce dans une intervention dans l’émission Houna Shems du lundi 24 mai 2021 sur Shems FM. Certains citoyens ont refusé le vaccin britannique en raison de sa mauvaise réputation.

Notant que la Tunisie n’était pas en meilleure posture que la France, l’Angleterre et autres pays du monde, il a rappelé que certains des pays ayant suspendu l’utilisation de l’AstraZeneca avaient réadopté le vaccin.

L’utilisation de l’AstraZeneca a été lancée en Tunisie vendredi dernier pour les personnes âgées de plus de 60 ans.

Hechmi Louzir a assuré qu’aucun citoyen n’avait été contraint à recevoir ce vaccin qualifiant les réticences de perte de temps. « Nous ne pouvons obliger les gens à se faire vacciner et nous ne pouvons les en priver », a-t-il ajouté rappelant que les réfractaires au vaccin AstraZeneca peuvent se réinscrire sur la plateforme Evax et recevoir un autre type de vaccin selon les disponibilités.

Selon le responsable, la Tunisie dispose de 250.000 doses d’AstraZeneca.

Le vaccin britannique a, rappelons-le, fait l’objet d’une polémique en raison des suspicions de lien entre son injection et l’apparition de thromboses chez les 40 – 49 ans. L’incidence a été qualifiée de rare mais les cas de thromboses détectés étaient graves.

Check Also

Tunisie – L’ISIE a adressé ses recommandations par un courrier adressé à la présidence

Le membre de l’ISIE, Mohamed Tellili Mansri a déclaré à la TAP, que l’ISI a …