Samedi , 27 février 2021
Page d’acceuil / Ajouter à la timeline / Bras de fer entre l’association et le syndicat des magistrats : l’AMT rejette l’accord signé entre le SMT et le gouvernement

Bras de fer entre l’association et le syndicat des magistrats : l’AMT rejette l’accord signé entre le SMT et le gouvernement

Le Bras de fer continue entre l’Association et le Syndicat des magistrats. Comme le second a rejeté l’accord signé entre l’AMT et le gouvernement, la première vient de son côté de récuser l’accord conclu ce jeudi entre le Syndicat et d’autres instances judiciaires avec les pouvoirs publics.

Dans un communiqué, le bureau exécutif de l’Association des magistrats tunisiens a indiqué qu’il rejetait le second accord car il n’a appris la reprise des négociations que par les médias et les communiqués publiés par les structures participant aux secondes négociations.

L’AMT affirme son attachement à l’accord du 18 décembre et des engagements gouvernementaux qui y sont attachés et son souci de poursuivre l’action en vue de hisser les valeurs de l’Etat et les responsabilités y afférentes.

Tout en demandant la publication des détails du nouvel accord, l’AMT réitère son appel à l’ensemble des magistrats judiciaires, administratifs et financiers à reprendre le travail.

Cette situation ubuesque n’aurait pas existé si le gouvernement avait négocié avec l’ensemble des instances représentatives du corps de la magistrature. En utilisant la formule “diviser pour régner”, il a mis dos à dos l’AMT et le SMT, ce qui risque d’envenimer une situation déjà difficile envers un corps essentiel pour la République.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur Espace Manager

Check Also

Tunisie : Deux manifestations organisées samedi par Ennahdha et le Parti des Travailleurs

Deux manifestations seront séparément organisées par le Mouvement Ennahdha et le Parti des Travailleurs, demain …