Mercredi , 3 mars 2021
Page d’acceuil / Ajouter à la timeline / Processus de décentralisation en Tunisie : Pourquoi ça bloque !?

Processus de décentralisation en Tunisie : Pourquoi ça bloque !?

La semaine dernière, le président de la Fédération nationale des communes tunisiennes (FNCT), Adnane Bouassida indiquait que le processus de décentralisation en Tunisie n’avait pas encore démarré, critiquant au passage, le gouvernement, qui selon lui, rechigne à s’engager dans ce processus.

Bouassida expliquait que les trois gouvernements qui se sont succédés depuis les élections municipales de 2018, n‘ont prêté aucune attention à la question de la décentralisation et de l’autorité locale et n‘ont pris aucune initiative pour faire réussir ce processus, compte tenu de leur incapacité à mettre en œuvre diverses réformes structurelles.

Dans le cadre de l’examen du projet du budget de l’Etat pour 2021, une séance plénière a été consacrée, lundi 30 novembre 2020 à la discussion du budget du ministère des Affaires locales et de l’environnement et lors de cette plénière, le ministre des Affaires locales et de l’environnement, Mustapha Laroui a notamment abordé cette question, rappelant que son département a lancé, en juillet dernier, une consultation nationale sur le processus de décentralisation.

Il a, toutefois, relevé que « le ministère des Affaires locales et de l’environnement, rencontre, certaines difficultés relatives à l’organisation de la Consultation nationale sur le processus de décentralisation, notamment en ce qui concerne l’évaluation du Code des collectivités locales en rapport avec la stabilité des conseils municipaux, la fiscalité des collectivités locales, les conseils régionaux et les textes d’application », rapporte l’agence TAP.

Répondant indirectement au président de la FNCT, le ministre a souligné « la détermination de son département à vouloir dépasser toutes les difficultés et surmonter les obstacles rencontrés depuis plus de deux ans (…) et sa disposition d’être à l’écoute des suggestions de nature à consolider le processus de décentralisation ».

Dans le cadre du processus de décentralisation, Mustapha Laroui, a tenu à rappeler que son département a entamé la réalisation d’une étude sur les exigences juridiques, financières et logistiques des régions concernées par la mise en place des conseils régionaux conformément aux axes de la Consultation nationale sur le processus de décentralisation.

Le ministre a, par ailleurs, indiqué que des financements de l’ordre de 484 millions de dinars ont été consacrés en faveur de 185 municipalités, dont le périmètre territorial a été étendu ; que 1031 cadres spécialisés ont été recrutés au profit des municipalités ; et qu’un « mouvement de fonctionnaires » permettra aux municipalités de bénéficier des ressources humaines exerçant dans les institutions de l’Etat et les entreprises publiques.

Il a également souligné que le ministère a, jusqu’ici, publié 14 décrets sur un total de 38, tous consacrés à la mise en place du processus de décentralisation.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur Webdo

Check Also

Aucune plainte reçue concernant la Maison du Tunisien à Genève

Le Ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi soulignait, lundi, n’avoir reçu aucune plainte relative à …