Dimanche , 29 novembre 2020
Page d’acceuil / Articles principaux / Après le pétrole et le plâtre à Tataouine, blocage de la production des champs de gaz Miskar and Hasdrubal

Après le pétrole et le plâtre à Tataouine, blocage de la production des champs de gaz Miskar and Hasdrubal

C’était dans l’air. La passivité étonnante avec laquelle a traité l’Etat Tunisien avec la fermeture de la vanne de pompage du pétrole à El Kamour, allait faire boule de neige et les protestants vont désormais profiter de cette faiblesse pour bloquer les sites de production énergétique, à chaque fois qu’ils ont des revendications, aussi incroyables fussent-elles.

Après la production du pétrole, les hors-la-loi de Tataouine ont bloqué depuis quelques jours la production de la plus grande société de plâtre dans le pays. Et voilà qu’aujourd’hui d’autres anarchistes à Sfax suivent le même chemin en bloquant la production de gaz des champs Miskar and Hasdrubal relevant de la société Shell.

Pour protester contre la non réception de leurs salaires, les employés d’une société d’environnement et ceux d’une société de service n’ont pas trouvé mieux, depuis hier mardi 22 septembre, que de bloquer le centre de traitement de gaz de ces deux champs dans la région de Nakta (gouvernorat de Sfax).

Etant donné que la production de ces deux champs, qui produisent à eux seuls 60% de la production tunisienne en gaz approvisionnent la STEG pour produire l’électricité et vu nos problèmes d’importation du gaz algérien, la Tunisie est plus que jamais menacée de se retrouver dans le noir si jamais ce blocage de la production dans la région de Nakta( gouvernorat de Sfax) se poursuit.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur Espace Manager

Check Also

Tunisie: Les protestations régionales et le rôle du président de la République

Conformément à l’article 72 de la constitution, le président de la République est le Chef …