Dimanche , 1 août 2021
Page d’acceuil / Ajouter à la timeline / Elyès Fakhfakh explicite le confinement total et détaille les mesures économiques et sociales

Elyès Fakhfakh explicite le confinement total et détaille les mesures économiques et sociales

Avec deux heures de retard sur l’horaire prévu, le chef du gouvernement Elyès Fakhfakh est apparu sur les écrans de la télévision pour expliciter les dispositions du confinement sanitaire total annoncé par le chef de l’Etat à l’issue de la réunion du Conseil de sécurité nationale.

Les maitres mots de cette intervention furent mobilisation de tous les moyens de l’Etat pour assure la mise en application de cette mesure qu’il a qualifiée de « lourde », l’anticipation de la situation pour être en avance par rapport aux développements ultérieurs et enfin la progressivité dans la mise en œuvre des dispositions prises.

Dans le cadre de l’anticipation il a annoncé que 10.000 dépistages du COVID 19 seront réalisés pour avoir une vue de la situation réelle de la propagation du virus S’agissant du confinement total, il a affirmé qu’il s’agit d’une décision préventive dictée par une situation très sérieuse.

Les Tunisiens sont appelés à garder leur domicile et à n’en sortir que pour une impérieuse nécessité (approvisionnement en aliments, achat de médicament ou pour des soins). Une dérogation sera consentie aux travailleurs dans des secteurs indispensables tels que la sécurité, la santé, l’alimentation, l’électricité, l’eau, les banques notamment.

Selon lui, seulement 15% de l’ensemble des travailleurs seront à l’œuvre dans les secteurs précités. S’agissant du secteur privé, le travail sera organisé en coordination avec les organisations professionnelles concernées.

Concernant les mesures économiques et sociales prises pour remédier à cette situation, Elyès Fakhfakh a indiqué que celles-ci auront un cout évalué à 2500 millions de dinars. Ces mesures auront pour objectifs de ne laisser personne dans le besoin, d’assurer la pérennité des entreprises et celle des sources d’emploi.

Il a détaillé ces mesures parmi lesquelles une ligne de financement de 350 millions de dinars pour les entreprises, une enveloppe de 150 millions de dinars au profit des catégories fragiles, des démunis et des handicapés et une ligne de garantie de 500 millions de dinars pour les entreprises.

En outre il annoncé le report des crédits bancaires pendant 6 mois au profit des salariés ayant moins de 1000 dinars mensuels, le report des impôts et des cotisations sociales, ainsi qu’un rééchelonnement des prêts sur 7 ans pour les entreprises.

Il a annoncé aussi la création de fonds d’investissement de l’ordre de 700 millions de dinars. Les entreprises exportatrices seront autorisées à écouler 50% de leur production sur le marché local contre 30% actuellement. Il a annoncé l’exonération des entreprises des pénalités de retard.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a annoncé le renforcement du stock stratégique en médicaments, produits alimentaires et carburants d’un montant supplémentaire de 500 millions de dinars. Les coupures d’électricité, d’eau et de téléphone seront ajournées.

Pour la mise en œuvre de ces mesures, il a annoncé qu’il demandera au Parlement d’autoriser le gouvernement à légiférer par décrets lois pour une période de deux mois comme l’autorise l’article 70 de la Constitution.

Dans la dernière partie de son intervention Elyès Fakhfakh a souligné que l’Etat sera ferme dans l’application des mesures décidées. Sa réaction sera forte et brutale contre les contrevenants, car ils commettront des crimes de guerre car nous sommes en guerre a-t-il affirmé.

« Nous sommes mobilisés pour vaincre dans cette guerre et nous dépasserons cette situation difficile grâce à une union nationale sans faille », a-t-il conclu.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur Espace Manager

Check Also

L’Egypte soutient les aspirations légitimes du peuple tunisien

Le porte-parole officiel du ministère égyptien des Affaires étrangères, Ahmed Hafez a déclaré, ce dimanche …