Mercredi , 8 avril 2020
Page d’acceuil / Articles principaux / La conférence de Berlin sur la Libye aura lieu sans la Tunisie

La conférence de Berlin sur la Libye aura lieu sans la Tunisie

La conférence internationale sur la Libye se tiendra finalement ce dimanche 19 janvier 2020 à Berlin, a annoncé l’Allemagne, ce mardi 14 janvier.

Maintes fois reportée, la conférence de Berlin qui se tiendra sous l’égide de l’Onu pour tenter de créer les conditions d’un processus de paix en Libye en proie à une guerre civile, verra la participation de plusieurs pays invités.

Un doute plane toutefois encore sur la participation des deux belligérants directs sur le terrain, le maréchal Khalifa Haftar et le chef du gouvernement reconnu par l’ONU (GNA), Fayez al-Sarraj, invités à participer à la conférence mais qui n’ont toujours pas confirmé leur présence.

Dans un communiqué, l’Allemagne annonce que les Etats-Unis, la Russie, la Grande-Bretagne, la France, la Chine, les Emirats arabes unis, la Turquie, le Congo, l’Italie, l’Egypte, l’Algérie, l’ONU, l’Union Européenne, l’Union Africaine et la Ligue des Etats arabes ont été invités à participer à cette conférence.

La conférence de Berlin s’inscrit dans le cadre d’un processus initié par Ghassam Salamé, chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL). Ce processus comporte trois phases : la première étant le cessez-le-feu immédiat, la seconde un accord entre les pays actifs en Libye pour se retirer et de renforcer l’embargo existant des Nations unies sur les armes et la troisième est de parvenir à une solution pacifique purement inter-libyenne.

Il faut rappeler, dans ce contexte que le 6 janvier 2020, la présidence de la République annonçait dans un communiqué, que le chef de l’Etat Kais Saied, avait reçu un appel téléphonique de la part de la chancelière allemande, Angela Merkel.

La chancelière allemande a invité le président de la République à effectuer une visite officielle en Allemagne. La présidence a également annoncé que l’entretien a porté notamment sur les développements dans la région et notamment le dossier libyen.

Par contre, le communiqué ne précisait pas si le président de la République a été invité à assister à la conférence de Berlin sur la Libye.

Dans la soirée, la chargée de communication au sein de la présidence de la République Rachida Ennaifer confirmait, par ailleurs que le président de la République Kais Saied n’avait pas été invité à participer à la conférence de Berlin sur la Libye.

Or, d’après ce que l’on sait, il n’a jamais été question de la participation de la Tunisie à la conférence de Berlin, du moins du côté de l’Allemagne. La visite du ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, à Tunis en octobre 2019, avait été l’occasion de clarifier les choses des deux côtés et malgré l’insistance de la partie tunisienne, Berlin n’a pas daigné inviter la Tunisie.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur Webdo

Check Also

Coronavirus-Tunisie: 623 cas confirmés avec 27 nouvelles contaminations enregistrées

Le ministère de la santé a annoncé ce mardi  07 avril 2020,  que le nombre total …