Mardi , 11 août 2020
Page d’acceuil / Ajouter à la timeline / La Tunisie accède officiellement à son statut de membre non-permanent du Conseil de sécurité

La Tunisie accède officiellement à son statut de membre non-permanent du Conseil de sécurité

La Tunisie a accédé officiellement, à compter du 1er janvier 2020, à son « statut de membre non-permanent, du Conseil de Sécurité pour la période 2020-2021 ».

Le pays s’est assigné des priorités et des choix stratégiques dans le cadre de sa mission de membre non-permanent du Conseil de Sécurité, s’articulant, fondamentalement, autour des questions « de prévention et de règlement pacifique des conflits, en vue de consolider la paix durable, de renforcer la participation de la femme et des jeunes à ces efforts, et de lutter contre le terrorisme ».

Ses actions seront, par ailleurs, axées sur « l’amélioration de l’efficience des opérations onusiennes de maintien de la paix, la consolidation de la coopération pour le développement et la sécurité internationales, et la consolidation de la réponse collective et consensuelle aux nouveaux défis mondiaux ».

Dans un communiqué rendu public hier, mercredi 1er janvier, le ministère des Affaires étrangères annonce que la Tunisie allait œuvrer « à défendre des positions unifiées, prises au sujet de différents dossiers liés aux espaces arabe et africain, en prime la cause palestinienne et la situation en Libye ».

« Le pays n’épargnera aucun effort, en vue de contribuer à trouver des solutions pacifiques et durables aux questions inscrites à l’ordre du jour du Conseil de Sécurité, conformément aux dispositions de la légalité et du droit international, et en concertation avec les pays et groupements qui partagent ses valeurs de paix, de sécurité, de modération et de rejet de toutes les formes d’extrémisme et de violence », selon la même source.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur Gnet News

Check Also

2500 agents testés négatifs au Covid-19 à l’aéroport Tunis-Carthage

Le membre de la commission chargée de la lutte contre le Covid-19 au ministère de …