Samedi , 23 novembre 2019
Page d’acceuil / Ajouter à la timeline / Perquisitions aux domiciles de ses proches et amis: tout ce qu’il faut savoir sur l’arrestation de Sami Fehri

Perquisitions aux domiciles de ses proches et amis: tout ce qu’il faut savoir sur l’arrestation de Sami Fehri

Dans un post publié sur sa page officielle Facebook l’avocat du présentateur de télé, Sami Fehri, Maître Abdelaziz Essid est revenu sur les circonstances de l’arrestation de son client, essentiellement la perquisition sécuritaire effectuée en pleine nuit à son domicile.

Il a dans ce contexte fait savoir que l’interrogatoire de Sami Fehri, entamé tôt dans la matinée du mardi, a duré près de 13 heures sans arrêt. « Le sujet n’avait rien à voir avec l’affaire de Cactus Prod avant la révolution. L’interrogatoire a porté sur le partenariat avec l’homme d’affaires Slim Riahi et sur les circonstances de la résolution des conflits entre les deux parties en relation avec la boite de production Eight Prod. Sur les documents, aucun dépassement ou infraction n’ont été constatés. Et pourtant, le ministère public a décidé, vers 9h30, d’émettre un mandat d’arrêt contre Sami Fehri, le mandataire légal de Eight Prod et l’administrateur judiciaire.

Une série de perquisitions sécuritaires ont eu lieu, ensuite, au siège de la société, à la chaîne  ainsi qu’au domicile de Sami Fehri où il n y avait que ses deux filles mineures. D’autres perquisitions ont été ensuite effectuées aux domiciles de certains de ses proches et amis. Les fouilles se sont poursuivies jusqu’à l’aube. On ne savait pas, qu’est ce qu’ils étaient en train de chercher au juste ? De la drogue? Des armes ? En tout cas, ils n’ont rien trouvé. Mais je crois, qu’ils étaient à la recherche de l’enregistrement de l’enquête spéciale liée au financement du mouvement Ennahdha. Ils ne l’ont également pas trouvée.

Aujourd’hui, 6 novembre, les procédures et les interrogatoires se poursuivront sans qu’il y ait réellement une affaire entre les mains de la justice ou encore un juge d’instruction chargé de ce dossier. Le ministère public agit tout seul, ordonne la mise en détention, les descentes et les fouilles etc. Nous n’avons jamais assisté à de telles scènes même dans les plus grandes affaires de terrorisme. » peut-on lire dans ledit post.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur Réalités

Check Also

La Tunisie élue au Conseil exécutif de l’Unesco

pour un mandat de 4 ans… La Tunisie a été élue, mercredi, au Conseil exécutif …