Mardi , 20 août 2019
Page d’acceuil / Articles principaux / Depuis le début de l’année, 190 incendies ont ravagé près de 1850 hectares de forêts

Depuis le début de l’année, 190 incendies ont ravagé près de 1850 hectares de forêts

Le nombre d’incendies de forêts a atteint, jusqu’au 9 août 2019, 190 incendies ayant ravagé près de 1850 hectares, sachant que les superficies annuellement incendiées s’élèvent à 3 mille hectares en moyenne, a indiqué, jeudi, le directeur général des forêts, Salem Triki.

Le nombre d’incendies a reculé durant les dernières années grâce au plan préventif mis en place par la direction en collaboration avec les différentes structures concernées, a-t-il ajouté, affirmant qu’il “n’y a actuellement pas d’incendies actifs”.

Il a, par ailleurs, fait remarquer que les superficies incendiées ont diminué de 17 mille hectares en 2017 à près de 1000 hectares en 2018, mais que ce chiffre repart cette année à la hausse pour des causes naturelles (orages, foudres…) ou humaines (actes prémédités ou d’imprudence).

Les superficies forestières s’élèvent à plus d’un million d’hectares en Tunisie et à 5 millions d’hectares en tenant compte des espaces et des circuits verts, abritant 10% de la population.

Triki a ajouté que la contribution du secteur forestier au PIB pourrait évoluer de 0,3% actuellement à 13% si les produits forestiers sont valorisés et si la gestion forestière est améliorée.

Il a fait savoir que la Direction générale des forêts attend toujours une suite favorable à sa demande de mise en place d’un numéro vert qui permet aux citoyens de se renseigner sur le domaine forestier mais également de contribuer à sa protection et sa valorisation.

De nouveaux départ de feu signalés au Mont Nadhor

De nouveaux départs de feu ont été signalés mercredi après-midi dans la forêt du mont Nadhor, situés entre les régions de Rafraf dans les délégations de Ras El Jabal et de Bajou dans la délégation de Ghar El Melh, après avoir été maitrisés mercredi matin par les unités de la protection civile, des agents forestiers et des services de la défense, a indiqué le directeur de la Protection civile régionale, le Colonel Major Khemaies Ben Ali.

Les vents du sirocco, la configuration escarpée de la région et la nature de la végétation ont contribué à la propagation rapide des feux, a-t-il expliqué.

Le directeur régional de la protection civile a indiqué que le plan régional pour l’organisation des secours a été activé avec la mobilisation des moyens logistiques et humains à cet effet et en fournissant une quinzaine de moyens d’extinction des feux.

Il a ajouté que les efforts d’intervention sur le terrain avaient été renforcés avec l’arrivée de l’unité spécialisée de lutte contre les incendies, outre le renfort des services de la protection civile du Grand Tunis, de canadairs et d’un avion de type “Hercules”, spécialisé dans les interventions sur le terrain pour éteindre les incendies.

Il a affirmé qu’en plus de la reprise des efforts pour éteindre l’incendie, l’accent était mis sur la sécurisation des zones résidentielles de la région de Bajou, soulignant qu’aucun dommage matériel ou humain n’avait été enregistré à ce jour.

L’incendie, qui a eu lieu mardi soir dans la région et a été circonscris mercredi matin, a repris en raison des puissantes rafales de vent.

Le chef de la commission régionale d’organisation des secours et délégué de Ras Jebel, Samir Farhat, a déclaré mercredi matin que l’incendie avait détruit environ 30 hectares de la forêt.

Après une quarantaine d’heures de lutte contre l’incendie,  le feu a été finalement maîtrisé, dans la matinée du jeudi.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur HuffPost Tunisie

Check Also

Tunisie- Séance plénière jeudi prochain consacrée à l’examen de l’amendement de la loi électorale

Suite à une réunion, tenue ce lundi 19 août 2019 au palais du Bardo, le président …