Dimanche , 15 décembre 2019
Page d’acceuil / Normal / Le mauvais bilan de la Justice sur les dossiers de corruption

Le mauvais bilan de la Justice sur les dossiers de corruption

544 dossiers de corruption ont été transmis à la Justice depuis 2016 par l’Instance de lutte contre la corruption (INLUCC). Les tribunaux ont statué seulement sur 15% des affaires en 2016 et 3% en 2017.

Le président de l’INLUCC, Chawki Tabib, a confié à African Manager ce lundi 29 avril 2019 que 85% des dossiers de corruption sont encore en cours d’investigation, tout en rappelant que la rapidité des procédures judiciaires dans les affaires de corruption est un élément capital, surtout quand il s’agit de détournements de fonds publics.

« Le traitement judiciaire des dossiers de corruption nécessite plus de rapidité, ici il y a des affaires qui ont pris huit, voirr dix ans… »  a indiqué Chawki Tabib. Il a réclamé la révision du code de procédure pénale afin de raccourcir les délais de traitement des dossiers.

Le président de l’INLUCC a également rappelé que le gouvernement est le responsable de la politique judiciaire du pays, et qu’il doit prendre une position claire afin de résoudre ce problème.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur African Manager

Check Also

Les conditions de détention et d’accueil des catégories vulnérables en Tunisie ne sont pas conformes aux normes internationales selon l’INPT

L’Instance Nationale pour la Prévention de la Torture tire la sonnette d’alarme. Un rapport élaboré …