Mercredi , 29 juin 2022
Page d’acceuil / Normal / Un décès qui jette l’opprobre sur l’accueil des migrants

Un décès qui jette l’opprobre sur l’accueil des migrants

Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) a appelé, dans un communiqué rendu public ce mardi 2019, à dévoiler les péripéties du décès dimanche, 21 Avril 2019, d’un réfugié érythréen à l’hôpital de Zarzis après de terribles souffrances du fait de plusieurs maladies causées par les horreurs subies lors de son voyage pour échapper à l’enfer libyen.

Le FTDES a signalé que le réfugié avait besoin d’une assistance médicale constante qui ne lui a été fournie ni au centre d’accueil du Haut commissariat des réfugiés (HCR) ni à l’hôpital de Zarzis. Le Forum a imputé la responsabilité de ce décès au gouvernement, aux organisations onusiennes, du fait de la détérioration de la situation des réfugiés à Médenine. Il a souligné la nécessité de mobiliser les moyens logistiques, financiers, juridiques et diplomatiques pour garantir les droits des réfugiés sur le sol tunisien.

Par ailleurs, le FTDES a appelé le gouvernement tunisien à mettre fin aux interventions européennes et à élaborer une politique migratoire conforme aux conventions internationales qu’elle a ratifiées afin de préserver la dignité des réfugiés qui se trouvent en Tunisie. L’organisation a renouvelé sa demande d’attribution d’une parcelle de terrain public ou municipal pour la construction d’un cimetière décent pour les migrants et les réfugiés.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur African Manager

Check Also

L’Italie «effrayée» et l’Algérie «inquiète» par les protestations autour du gazoduc transtunisien Sergaz

Début décembre courant, des habitants originaires des  zones frontalières Ouled Marzoug et Oulad Farah de …