Lundi , 9 décembre 2019
Page d’acceuil / Normal / 10 partis politiques seulement se sont conformés à l’obligation de déclaration de patrimoine regrette l’INLUCC

10 partis politiques seulement se sont conformés à l’obligation de déclaration de patrimoine regrette l’INLUCC

Dix partis politiques seulement sur un total de 215 se sont conformés à l’obligation de déclaration de patrimoine a, affirmé, lundi, le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), Chawki Tabib.

S’exprimant à Tunis, en marge d’une conférence sur la déclaration de patrimoine et le conflit d’intérêt dans le secteur public, Tabib a encore souligné que 15% des partis politiques ont, jusque-là, dressé une liste de leur dirigeants concernés par cette procédure alors que ces formations politiques devraient logiquement consacrer les principes de transparence et de redevabilité, conformément à la loi n°2018-46 sur la déclaration de patrimoine.

”Jusqu’au 4 mars 2019, les partis d’Ennahdha et de Nidaa ne se sont pas conformés à l’obligation de déclaration de patrimoine”, a-t-il regretté.

Par ailleurs, Tabib a indiqué que plus de 128.000 personnes ont déclaré leur patrimoine et intérêt alors que cette procédure concerne plus de 350 mille personnes. “L’INLUCC a, jusque-là, envoyé environ 8 mille avertissements aux réfractaires”, a-t-il ajouté.

D’après lui, les retardataires devraient régulariser leur situation au plus tard dans un délai d’un mois à partir de la date de réception de l’avertissement. Il a fait savoir que les agents de l’INLUCC s’emploient actuellement à finaliser la liste des personnes qui n’ont pas encore remis leur déclaration.

La loi impose à l’INLUCC d’assurer la supervision et le contrôle des déclarants, ainsi que le suivi des questions relatives à la deuxième déclaration en cas de démission, de changement de la fonction, ou encore en cas de changement fondamental dans le patrimoine financier du déclarant.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur HuffPost Tunisie

Check Also

Les conditions de détention et d’accueil des catégories vulnérables en Tunisie ne sont pas conformes aux normes internationales selon l’INPT

L’Instance Nationale pour la Prévention de la Torture tire la sonnette d’alarme. Un rapport élaboré …