Jeudi , 5 décembre 2019
Page d’acceuil / Ajouter à la timeline / Tunisie: Les travaux d’intérêt général remplacent désormais des peines de prison

Tunisie: Les travaux d’intérêt général remplacent désormais des peines de prison

Dans une déclaration accordée à Mosaïque Fm ce jeudi 13 décembre 2018, le porte parole du tribunal de première instance de Monastir Ferid Ben Jha, a affirmé que les autorités locales viennent d’appliquer pour la première fois la mesure de la peine de substitution à la prison au profit d’un jeune détenu impliqué dans une affaire de vol et condamné à une peine de 4 mois de prison ferme.

Ferid Ben Jha a affirmé que le détenu, né en 1992, a déjà écopé de la moitié de la peine, soit deux mois. Il a été libéré en sursis étant donné qu’il jouit d’un casier judiciaire « propre » sans antécédents.

Il a précisé que le condamné, a commencé à travailler en tant que « jardinier » dans la localité de Lamta relevant du gouvernorat de Monastir et ce, sous la supervision du centre d’accompagnement qui vient d’être récemment crée. Il a ajouté que la peine des travaux d’intérêt général est une peine optionnelle remplaçant la peine de prison ferme. Les travaux devraient être réalisés dans une institution publique à raison de deux heures pour chaque journée d’emprisonnement. Les détenus non impliqués dans des crimes dangereux et jouissant d’un casier judiciaires sans antécédents, peuvent en bénéficier.

Vous pouvez lire l'article depuis sa source sur Réalités

Check Also

L’exode des cerveaux : Une opportunité ou une calamité ?

Depuis plusieurs mois, le phénomène de l’émigration des compétences s’impose au-devant de l’actualité et préoccupe …